Sénat du Royaume de Grèce

Le Sénat du Royaume de Grèce (grec moderne : Γερουσία / Gerousía) a été la chambre haute du parlement grec durant la seconde partie du règne d'Othon. Mis en place par la constitution de 1844 suite au coup d'État du 3 septembre 1843, il a été abrogé par la constitution de 1864 suite à la révolution grecque de 1862.

HistoireModifier

Le coup d'État du 3 septembre 1843 imposa au souverain Othon une constitution. Celle-ci s'inspirait des modèles occidentaux (charte française de 1830, constitution belge de 1831 et donc des modèles plus anciens : américain et britannique). Le pouvoir législatif était partagé entre deux chambres : la voulí (boulè ou chambre des députés) et la gerousía (chambre des « anciens » ou sénat)[1],[2][3].

Les membres du sénat étaient nommés à vie par le souverain[4].

Très vite, une vive opposition se fit sentir entre voulí et gerousía, rendant le travail législatif difficile[4].

La constitution de 1864 suite à la révolution grecque de 1862 et à l'élection d'un nouveau souverain en 1863, ne prévoyait plus qu'une seule chambre[5].

Liste des sénateursModifier

Nominations du 16 juin 1844Modifier

Nominations du 24 juillet 1845Modifier

Nomination du 7 avril 1847Modifier

Nominations du 16 octobre 1847Modifier

Nomination du 23 avril 1849Modifier

Nominations du 30 octobre 1850Modifier

Nominations du 18 juin 1851Modifier

Nomination du 24 février 1853Modifier

Nomination du 14 septembre 1854Modifier

Nomination du 25 novembre 1860Modifier

Nominations du 26 février 1861Modifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Olivier Delorme, La Grèce et les Balkans, t. 1, Paris, Gallimard, coll. « Folio histoire », , 695 p. (ISBN 978-2-07-039606-1).
  • (en) Giannis Koliopoulos et Thanos Veremis, Greece : the modern sequel : from 1831 to the present, Londres, Hurst & Company, , 413 p. (ISBN 1-85065-463-8, lire en ligne).
  • (el) Parlement grec, Μητρώο Πληρεξουσίων, Γερουσαστών και Βουλευτών. 1822-1935, Athènes, Parlement grec,‎ , 159 p. (lire en ligne) [PDF]
  • Apostolos Vacalopoulos, Histoire de la Grèce moderne, Roanne, Horvath, , 330 p. (ISBN 2-7171-0057-1).

Notes et référencesModifier

  1. Delorme 2013, p. 366.
  2. Vacalopoulos 1975, p. 153-155.
  3. Koliopoulos et Veremis 2002, p. 50-51.
  4. a et b Vacalopoulos 1975, p. 154.
  5. Delorme 2013, p. 484.
  6. Parlement grec 1986, p. 62-3.