Ouvrir le menu principal

Séisme de 2013 aux Salomon

Séisme de 2013 aux Salomon
Date à h 12 UTC (12 h 12 heure locale)
Magnitude Mw 8,0
Épicentre 10° 44′ 16″ sud, 165° 08′ 16″ est
Profondeur 28,7 km
Hauteur maximale du tsunami 0,91 m
Régions affectées Drapeau des Salomon Salomon
Flags of New Caledonia.svg Nouvelle-Calédonie
Drapeau du Vanuatu Vanuatu
Victimes 13 morts[1]

Géolocalisation sur la carte : Océanie

(Voir situation sur carte : Océanie)
Séisme de 2013 aux Salomon

Le séisme de 2013 aux Salomon est un séisme de magnitude 8,0 qui s'est produit dans les îles Salomon, dans l'océan Pacifique sud, le à 12 h 12 heure locale (h 12 UTC)[2].

CaractéristiquesModifier

Le séisme a frappé à une profondeur de 28,7 km[3] et l'épicentre se trouvait à environ 5 km des côtes des Îles Santa Cruz aux Salomon[4]. Le séisme s'est produit sous l'effet de l'interaction entre la plaque australienne et la plaque pacifique et fut précédé par des dizaines de secousses dans la région[5]. L'intensité est estimée à M8,0 sur l'échelle de magnitude de moment[5]. Au moins deux répliques furent mesurées à une magnitude supérieure à M6,0[2] dont une de magnitude M6,6[3]. Le centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique a lancé une alerte au tsunami pour les Îles Salomon, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et plusieurs autres îles de la région et l'agence a recommandé une surveillance pour l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Indonésie orientale[2],[4]. Ce séisme engendra un tsunami de 0,91 m de haut à Lata[4],[2]. De plus petits tsunamis de 11 cm et 50 cm ont également eu lieu respectivement au Vanuatu et en Nouvelle-Calédonie[6].

À Honiara, la capitale des Îles Salomon, les résidents ont été évacués vers des zones plus élevées[4], créant des embouteillages[6]. Les agences locales d'informations annoncent que plusieurs villages ont été détruits[4]. Des habitations ont été inondées dans l'est de la province de Temotu, mais il n'y a eu aucun rapport initial de blessures graves[3]. Sur l'île Santa Cruz, des vagues d'1,5 m causèrent des dégâts sur 50 bâtiments[7]. À Lata, le tsunami a endommagé l'aéroport et d'autres zones de faible altitude[8]. Les autorités officielles de Nouméa ont ordonné aux résidents d'évacuer la côte est de la Nouvelle-Calédonie et les abords des îles Loyauté[9].

Nouvelles secoussesModifier

Un second séisme de magnitude 6,8 a été enregistré dans la nuit du jeudi au vendredi , endommageant sévèrement l'aéroport de l'île de Nendo où plusieurs habitations avaient été emportées par le tsunami du mercredi [1].

Un troisième tremblement de terre de magnitude 7,0 frappa également la région des îles Salomon le vendredi . Celui-ci s'est produit à 9 km au large des îles Santa Cruz[10]. Néanmoins, le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique affirma qu'il n'y avait aucun risque de propagation d'un tsunami destructeur à la suite de ce séisme : « Il n'y a pas de menace de vaste tsunami destructeur si on se fonde sur l'historique des séismes et des tsunamis. Toutefois, des tremblements de terre de cette magnitude génèrent parfois des tsunamis localement qui peuvent s'avérer destructeurs sur des côtes situées à moins de 100 km de leur épicentre[1]. »

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Nouveau séisme aux Salomon », La Presse, Montréal,‎ (lire en ligne)
  2. a b c et d (en) Kaylene Hong, « Magnitude 8 Quake Strikes Off Santa Cruz Islands », Wall Street Journal,‎ (lire en ligne)
  3. a b et c (en) « Powerful earthquake strikes off Solomon Islands », BBC,‎ (lire en ligne)
  4. a b c d et e (en) « Tsunami alert after Solomon Islands earthquake », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  5. a et b (en) « M8.0 - Santa Cruz Islands », United States Geological Survey (consulté le 6 février 2013)
  6. a et b (en) « Solomons quake triggers tsunami, destroys villages », ABC Australia,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Tsunami damages dozens of homes in Solomon Islands », USAToday.com,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Fears for villages after major quake hits near Solomons », Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Powerful quake strikes in South Pacific, sparks tsunami », CNN,‎ (lire en ligne)
  10. « Nouveau séisme au large des îles Salomon », Le Devoir, Montréal,‎ (lire en ligne)