Ségrégation professionnelle

La ségrégation professionnelle est la répartition des travailleurs entre les professions, basée sur des caractéristiques démographiques, le plus souvent le sexe[1]. Elle peut également s'observer selon le statut d'immigration ou l'orientation sexuelle.

La ségrégation professionnelle existe à la fois entre et au sein de groupes de professions exigeant des compétences similaires.

TypesModifier

GenreModifier

La division genrée du travail est un facteur déterminant de la domination masculine[2]. La ségrégation professionnelle entre les genres peut être à la fois horizontale et verticale. La ségrégation horizontale décrit les différences de répartition de chaque genre dans les professions ou groupes de professions[3]. La ségrégation verticale décrit la prédominance des hommes dans les positions les plus prestigieuses et les mieux rémunérées[3].

Race et statut d'immigrationModifier

Orientation sexuelleModifier

IntersectionalitéModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • B.R. Bergmann, « The Economic Risks of Being a Housewife », The American Economic Review, no 71,‎ , p. 81–6
  • T. J. Biblarz, V. L. Bengtson et A. Bucur, « Social mobility across three generations. », Journal of Marriage and the Family, vol. 58, no 1,‎ , p. 188 — 200 (DOI 10.2307/353387, JSTOR 353387)

Notes et référencesModifier

  1. Bergmann 1981.
  2. Mary Beth Mills, « Gender and Inequality in the Global Labor Force », Annual Review of Anthropology, vol. 32,‎ , p. 41–62 (DOI 10.1146/annurev.anthro.32.061002.093107)
  3. a et b Charles 2003.