Ouvrir le menu principal

Sainte Sigolène (ou Ségolène) née à Albi elle vécut au VIIe siècle en région Midi-Pyrénées.

Mariée à l'adolescence, la jeune chrétienne est veuve à 22 ans. Elle consacre sa vie aux pauvres et à la prière.

Elle fonde le monastère de Troclar à Lagrave (Tarn), dont elle fut la première abbesse (supérieure d'un monastère de religieuses).

Les travaux archéologiques (site de Troclar-Lagrave - Tarn) ont mis au jour les vestiges de la crypte (époque carolingienne) qui abrita son corps jusqu'à la fin du XIe siècle. Ils sont classés monument historique depuis 1994[1].

Elle est fêtée le 24 juillet.

Sommaire

ÉtymologieModifier

Du latin Segelina d’origine germanique signifiant « douce victoire » (cf. Victoire et Victoria) ; les racines de ce mot sont apparentées à l’allemand moderne Sieg (« victoire ») et lind (« doux »).

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • l'article « Vie et Vita de sainte Ségolène, abbesse du Troclar au VIIe siècle », publié dans la revue Le Moyen Âge (ISSN 0027-2841), 1995, vol. 101, no 3-4, p. 385-406.

RéférencesModifier

Liens externesModifier