Ouvrir le menu principal

Sébastien Folin

journaliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Folin.
Sébastien Folin
Description de cette image, également commentée ci-après
Sébastien Folin au festival de Cannes 2017
Nom de naissance Assad Folin
Naissance (49 ans)
Tananarive, Madagascar
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession
Famille
Marié, deux enfants


Enfance et formationModifier

Sébastien Folin est né le à Antananarivo, à Madagascar.[réf. nécessaire]

En 1976, il quitte son île natale avec sa mère pour la France métropolitaine où elle se marie avec un M. Folin qui reconnait le jeune Sébastien, puis la famille part vivre à La Réunion en 1980.[réf. nécessaire]

En 1985, à l'âge de quinze ans, il fait ses débuts à la radio, en commençant sur Radio Arc-en-ciel à Saint-Denis-de-la-Réunion, la radio de l'évêché, puis enchaîne sur les autres fréquences. Après avoir obtenu son baccalauréat, il arrête ses études pour faire de la radio son métier.[réf. nécessaire]

Animation dans les médiasModifier

Animation à la radioModifier

À dix-neuf ans, il débute à RFM et anime les matinales jusqu'en 1993. De 1993 à 1996, il anime les matinales de Fun Radio et de Radio Oxygène. À partir de 1996 et pendant deux années, il est directeur d'antenne de NRJ Réunion et anime les matinales avec Phano[1].

À l'été 2004, il rejoint la station de radio RTL pour animer Tiroirs Secrets. À la rentrée 2005, il intègre la grille pour animer On refait la télé en compagnie d'Isabelle Morini-Bosc et d'Emmanuel Maubert[réf. nécessaire]. En 2006, il s'installe durant deux saisons sur RTL2 pour Le Morning 100 % musique.

Pendant l'été 2008, il anime Destination Ailleurs sur la station RTL, une émission consacrée aux gens français partis pour d'autres pays du monde[réf. nécessaire].

Animation à la télévisionModifier

En 1991, il devient animateur sur Antenne Réunion, télévision privée de l'île de la Réunion. Il y anime différents programmes, dont Clip-o-Phone, une émission pour adolescents. En 1993, il y présente les bulletins météo. En 1994 à 1996, il présente Couleurs, une émission musicale qui accueille des artistes locaux.

Arrivé à Paris en 2000, il devient en [2] présentateur des bulletins météo sur la chaîne de télévision TF1. Il anime sur cette même chaîne l'émission Vidéo Gag au côté d'Olivia Adriaco de 2003 à 2008.

Depuis 2006, il présente l'émission musicale Acoustic sur TV5 Monde[3], dans laquelle il invite des artistes francophones à interpréter les dernières chansons de leur répertoire[4].

En , la chaîne TF1 annonce sa décision d'arrêter l'émission Vidéo Gag.

Entre et août 2009[5], il présente Galiléo sur TMC, un magazine ludique et scientifique de reportages.

Le , il présente son dernier bulletin météo sur TF1 avant de rejoindre le groupe France Télévisions[6].

Sur France 2, à partir de , il présente chaque samedi ADN : Accélérateur de neurones, magazine lié à la science, et chaque dimanche Grandeurs nature, magazine consacré à la nature[7].

En octobre 2011, toujours sur France Télévisions et après l'arrêt de ces émissions sur France 2, il présente Le Lab.Ô, magazine culturel quotidien, en deuxième partie de soirée sur France Ô[8].

En 2011, il co-écrit et co-produit Vacarmes en haute mer[9]. Le film met en évidence les dégâts de la pollution sonore sur les mammifères marins[10].

En novembre 2012, il rejoint la chaîne France 3 pour présenter le jeu Harry[11]. L'émission s'arrête le 5 janvier 2018.

De 2013 à 2016, il produit et présente Les Victoires du Jazz sur France 3.

De novembre 2015 à juin 2016, il anime un talk-show à son nom : Folin Hebdô, diffusé le jeudi à 22 h 50 puis à 23 h 40 sur France Ô. L'émission traite de sujets sociétaux sur un ton voulu pédagogique.

À l'occasion de la COP21, France Ô lance la plateforme éducative Les dessous de l'océan qui montre le fonctionnement des océans et les effets du réchauffement climatique sur le monde marin. Sébastien Folin présente une série de dix programmes courts du même nom.

Depuis le 7 mars 2017, il anime sur France Ô une émission mensuelle, C’est pas le bout du monde[12], d'une durée de 90 minutes et consacrée aux territoires d'outre-mer.

En 2018, il démarre Clair Obscur une émission d'entretiens, diffusée sur France Ô et sur TV5 Monde, à un rythme bimensuel. Durant cinquante deux minutes, l'histoire de l'invité est mise en parallèle avec celle de la société grâce aux archives de INA.

Listes des émissions de télévision présentéesModifier

Autres activitésModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Direction de radioModifier

Il devient directeur d'antenne d'NRJ Réunion en 1996[13].

ProductionsModifier

En 2005, il produit avec sa société de production Kaflakour une série de 20 programmes courts pour TF1 : L'amour à 20 Ans.

En 2009, il fonde avec Olivier Drouot la société Souffleurs de Vert, devenu depuis La Belle Télé. Ils produisent aussi bien des émissions culturelles pour France Télévisions, que des films pour l' Opéra de Paris, La Comédie Française ou la danse contemporaine[14],[15].

Série-téléModifier

En 2013, il incarne son propre rôle dans la série Cut ! sur France Ô[16].

EngagementsModifier

Santé et solidarité internationaleModifier

En novembre 2011, il participe à l'album de Thierry Gali Il était une fois, en soutien de l'action de l'Unicef[17].

Depuis 2014, il est devenu le Président du Fonds Solidarité Sida Afrique[18], un dispositif de coopération qui accompagne tout au long de l'année des personnes dans quatorze pays d'Afrique.

Égalité des chancesModifier

Depuis juillet 2018, il est aussi administrateur[19] du Comité de l'Envol de la Banque Postale, dont le but est de promouvoir l'égalité des chances auprès de jeunes issus de milieux défavorisés[20].

DistinctionsModifier

Il a reçu la Médaille de l'Ordre National du Mérite en juin 2012[21].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier