Ryōko Sekiguchi

poétesse et traductrice japonaise
(Redirigé depuis Ryoko Sekiguchi)

Ryōko Sekiguchi (関口 涼子, Sekiguchi Ryōko?), née le à Tokyo, est une poétesse et traductrice japonaise.

Ryoko Sekiguchi
Paris - Salon du livre 2012 - Ryoko Sekiguchi - 015.jpg
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
関口涼子Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Distinctions
Gendai uta techō (d) ()
Pensionnaire de la villa Médicis (d) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Ryōko Sekiguchi naît à Tokyo et grandit au cœur du quartier animé de l’Hôtel de ville[1].

Elle étudie le journalisme à l'Université Waseda. Contrainte de choisir une langue vivante, elle choisit le français par amour pour la cuisine française[2]. Elle en obtient le diplôme en 1993, et part étudier l'histoire de l'art à la Sorbonne. Elle poursuit sur un doctorat en littérature comparée et en études culturelles à l'université de Tokyo[3], qu'elle obtient en 1996.

Elle publie ses livres en français et en japonais et collabore avec des institutions comme l'Institut national des langues et civilisations orientales[4].

ŒuvresModifier

  • Cassiopée Péca, 1993
  • [Com] position, Tokio, 1996
  • Hakkouseï S´Diapositive, Tokio, 2000
  • Cassiopée Péca, cipM, 2001.
  • Calque, P.O.L, 2001.
  • Le monde est rond, avec Suzanne Doppelt et Marc Charpin, Créaphis, 2004.
  • Deux marchés, de nouveau, P.O.L, 2005.
  • Héliotropes, P.O.L, 2005.
  • Adagio ma non troppo, Le Bleu du ciel, 2007.
  • Ce n'est pas un hasard, Chronique japonaise, P.O.L., 2011.
  • L'Astringent, éditions Argol, coll. Vivres, 2012.
  • Manger fantôme, Argol, coll. Vivres, 2012.
  • Le Club des gourmets et autres cuisines japonaises, P.O.L, 2013.
  • La Voix sombre, P.O.L, 2015.
  • Fade, Les ateliers d'Argol, coll. Paradoxes, 2016.
  • Nagori, P.O.L, 2018.
  • Le Voyageur affamé. Le Japon à Paris, Menu fretin, 2019 (ISBN 9791096339426)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier