Ouvrir le menu principal

Ryan Anderson (cyclisme)

coureur cycliste canadien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ryan Anderson et Anderson.
Ryan Anderson
20140907-RyanAnderson.jpg
Ryan Anderson lors du Tour d'Alberta 2014
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles

Ryan Anderson, né le à Spruce Grove, est un coureur cycliste canadien, membre de l'équipe Rally. Il est passé professionnel en 2008 dans l'équipe Symmetrics.

BiographieModifier

Ryan Anderson devient professionnel en 2008 dans l'équipe canadienne Symmetrics. Celle-ci disparaissant en fin d'année, il rejoint en 2009 l'équipe américaine Kelly Benefit Strategies. Il remporte cette année-là le Tour de Delta et prend la deuxième place du championnat du Canada du contre-la-montre espoirs.

En 2011, il est recruté par SpiderTech-C10, première équipe canadienne à obtenir une licence continentale professionnelle[1]. Cette dernière lui permet d'être invitée sur des courses du World Tour. En disputant le Tour de Suisse 2012, Ryan Anderson fait ainsi partie de la première équipe canadienne disputant une course World Tour européenne[2]. En Europe, il obtient des places d'honneur, notamment les cinquièmes places du Grand Prix Pino Cerami[3] et de la Coupe Sels en 2012. Au Canada, il monte deux fois sur le podium du Tour de Delta (3e en 2011, 2e en 2012).

SpiderTech-C10 disparaissant fin 2012, Ryan Anderson est membre de l'équipe chinoise Champion System au premier semestre 2013, puis court à nouveau pour Optum-Kelly Benefit Strategies. En trois mois, il se classe deuxième du championnat du Canada sur route et du Tour of Elk Grove, troisième du Tour de Delta, huitième du Tour d'Alberta, ce qui lui permet de terminer à la troisième place de l'UCI America Tour 2013. Il reste deux ans de plus dans la même équipe, remportant notamment le Nature Valley Grand Prix en 2014. Il est sélectionné en équipe nationale au championnat du monde sur route ces deux années.

En 2016, Ryan Anderson est engagé par l'équipe française Direct Énergie. Il commence sa saison avec une cinquième place au Grand Prix d'ouverture La Marseillaise. Son calendrier lui permet de participer une seconde fois au Grand Prix E3 (76e) après y avoir pris part en 2011, de découvrir le Tour des Flandres (109e), Paris-Roubaix (hors délais) ainsi que l'Amstel Gold Race (abandon). Le 31 juillet, il termine deuxième de la Polynormande, battu au sprint par Baptiste Planckaert[4], puis dispute le Tour d'Espagne, son premier grand tour duquel il revient avec une treizième place d'étape. Il conclut sa saison lors des championnats du monde organisés au Qatar où Ryan Roth est le seul coureur de la sélection à rallier l'arrivée (15e).

Il commence sa saison 2017 avec une nouvelle place d'honneur sur le GP d'ouverture La Marseillaise (13e). Victime d’une chute le 30 mars après une vingtaine de kilomètres sur l’étape 3a des Trois Jours de La Panne, il souffre d'une fracture de l'omoplate[5]. Il ne retrouve la compétition que le 21 mai, sur le GP de la Somme, remporté par son coéquipier Adrien Petit, où il prend part à l'échappée du jour. En fin de saison, il est aligné sur les deux courses World Tour ayant lieu dans son pays d'origine, le GP de Québec puis le GP de Montréal. Ce sont également ses deux dernières courses sous le maillot de Direct Energie, Anderson effectuant son retour au sein de la structure de Jonas Carney, Rally (ex-Optum-Kelly Benefit Strategies), pour 2018[6].

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2013 au 9 juin 2013
  2. Du 10 juin 2013 au 31 décembre 2015

RéférencesModifier

  1. « L’Équipe SpiderTech propulsée par C10 devient la toute première équipe canadienne à obtenir le statut d’équipe Continentale professionnelle de l’UCI », sur fqsc.net, (consulté le 12 juillet 2017)
  2. (en) « Team SpiderTech p/b C10 Makes History Racing at 2012 Tour of Suisse of World Tour June 9-17 », sur pedalmag.com, (consulté le 12 juillet 2017)
  3. (en) « SpiderTech cycling team continues to earn its spurs », sur theglobeandmail.com, (consulté le 12 juillet 2017)
  4. « Baptiste Planckaert (Wallonie-Bruxelles) remporte la Polynormande », sur lequipe.fr, (consulté le 1er août 2016)
  5. « Ryan Anderson se fracture l’omoplate », sur cyclingpro.net,
  6. (en) « Ryan Anderson will return to Rally Cycling for 2018 », sur cyclingnews.com,
  7. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  8. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI America Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI America Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :