Ryō Hirakawa
Description de l'image Ryo Hirakawa Séance autographes (cropped).jpg.
Biographie
Date de naissance (25 ans)
Lieu de naissance Kure (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Carrière
Années d'activité Depuis 2009
Qualité Pilote automobile


Ryō Hirakawa, né le , à Kure au Japon, est un pilote de course japonais.

CarrièreModifier

KartingModifier

Formule Challenge Japan et Formule BMW PacifiqueModifier

Championnat du Japon de Formule 3Modifier

Championnat de Super FormulaModifier

IndyCarModifier

Super GTModifier

European Le Mans SeriesModifier

Ryō Hirakawa, fraichement promu pilote de développement du Toyota Gazoo Racing via le Toyota Young Drivers Programme[1], et en plus de son programme en Super GT, participa au championnat European Le Mans Series en 2016 au sein de l'écurie Thiriet par TDS Racing avec comme co-pilotes le suisse Mathias Beche et le français Pierre Thiriet[2],[3]. La première manche du championnat à Silverstone, malgré une belle pole position, se soldera par un abandon pour cause d’accélérateur bloqué[4]. Les deux manches suivantes à Imola[5] et au Red Bull Ring[6] se solderont par contre par deux belles victoires. Du fait de clash de date avec le Super GT, il ne pourra malheureusement pas participer a l'intégralité du championnat et il sera remplacé par Mike Conway[7] pour la manches des 4 Heures du Castellet. De retour au championnat, il gravi de nouveau sur le podium des 4 Heures de Spa, mais sur la troisième marche. Il termina le championnat par sa plus mauvaise performance aux 4 Heures d'Estoril en finissant 30e au général à la suite de problème de démarreur qui causé des déboires à la voiture durant toute l'épreuve[8]. Pour cette première saison, malgré le fait qu'il ne participa pas à une manche, il fini 5e du championnat avec 70 points.

Ryō Hirakawa a également participé a ses premiers 24 Heures du Mans dans cette écurie avec le même équipage. Malgré son objectif de gagner l'épreuve dans sa catégorie[9], une sortie de piste obligea l’écurie à retirer la voiture suite aux dégâts occasionnés[10].

 
L'ORECA 07 du team G-Drive Racing

En 2017, Ryō Hirakawa poursuit son engagement en European Le Mans Series mais changea d'écurie pour passer au G-Drive Racing avec comme co-équipers le mexicain Memo Rojas et le français Léo Roussel[11],[12]. Pour la manche d'ouverture à Silverstone, il réussit à placer sa voiture en deuxième ligne durant la qualification[13]. Après avoir mené la course pendant de nombreux tours, il finira sur la deuxième marche du podium pour cause de remontée spectaculaire de la Ligier JS P217 de l'écurie United Autosports[14]. A Monza, le drame de Silverstone ne se reproduisit pas et l'équipage du G-Drive Racing monta sur la plus haute marche du podium en s'imposant devant l'écurie DragonSpeed avec 2 secondes d'avance ![15]. Comme pour la saison 2016, il y avait des clash de date entre le championnat Super GT et les European Le Mans Series. De ce fait, Ryō Hirakawa ne participa pas aux manches du Red Bull Ring et du Castellet. A son retour a Spa, il gravit sur la seconde marche du podium et pour la dernière manche de la saison à Portimão, il participera au sacre de l'écurie et de ses co-équipiers pour le titre de champion écurie et pilote pour cette saison 2017[16]. Le fait de ne pas avoir participé à deux manches du championnat le prive du titre.

Ryō Hirakawa a également participé aux 24 Heures du Mans dans cette écurie.

PalmarèsModifier

24 Heures du MansModifier

Année Écurie Co-pilotes Voiture Classe Tours Pos. Class
Pos.
2016   Thiriet par TDS Racing   Mathias Beche
  Pierre Thiriet
Oreca 05-Nissan LMP2 241 Abd. Abd.
2017   G-Drive Racing   Memo Rojas
  José Gutiérrez
Oreca 07-Gibson LMP2 327 39e 17e

Super GTModifier

Année Écurie Voiture Classe 1 2 3 4 5 6 7 8 Points Classement
2014 Lexus Team Petronas TOM'S Lexus RC-F GT500 OKA FUJ
9
AUT
5
SUG FUJ SUZ BUR MOT 8 20e
2015 Lexus Team KeePer TOM'S Lexus RC-F GT500 OKA
1
FUJ
6
BUR
6
FUJ
12
SUZ
8
SUG
9
AUT
12
MOT
1
56 5e
2016 Lexus Team TOM'S Lexus RC-F GT500 OKA
2
FUJ
3
SUG
8
FUJ
12
SUZ
Abd.
BUR
9
MOT1
Abd.
MOT2
5
38 9e
2017 Lexus Team KeePer TOM'S Lexus LC500 GT500 OKA
1
FUJ
3
SUG
6
AUT
10
FUJ
6
SUZ
6
BUR
1
MOT
2
84 1re
2018 Lexus Team KeePer TOM'S Lexus LC500 GT500 OKA
3
FUJ
7
SUZ
3
BUR
8
FUJ
2
SUG
14
AUT
1
MOT
4
75 2e

European Le Mans SeriesModifier

Année Écurie Châssis Moteur Classe 1 2 3 4 5 6 Points Classement
2016 Thiriet par TDS Racing Oreca 05 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 SIL
Abd.
IMO
1
RBR
1
LEC SPA
3
EST
8
70 5e
2017 G-Drive Racing Oreca 07 Gibson GK428 4,2 l V8 Atmo LMP2 SIL
2
MON
1
RBR LEC SPA
2
POR
4
73 4e

Notes et référencesModifier

  1. Laurent Mercier, « Prologue : Le jeudi matin en bref… », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  2. Laurent Mercier, « Ryō Hirakawa rajoute le LM P2 à son programme SUPER GT », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  3. Laurent Mercier, « Ryō Hirakawa chez Thiriet by TDS Racing, la livrée de l’ORECA 05 retouchée », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  4. Communique de Presse, « Thiriet by TDS Racing : Performance, malchance à Silverstone mais de grandes espérances », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  5. Communique de Presse, « Imola : Thiriet by TDS Racing remporte une course pluvieuse », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  6. Laurent Mercier, « Red Bull Ring : Thiriet by TDS Racing, la force tranquille ! », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  7. Laurent Mercier, « Paul Ricard : Mike Conway chez Thiriet by TDS Racing », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  8. Laurentr Mercier, « Estoril : G-Drive Racing vainqueur et champion 2016, Aston Martin Racing couronné en GTE », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  9. Laurent Mercier, « Ryo Hirakawa (Thiriet by TDS Racing) : “Ne pas perdre l’objectif qui est de gagner” », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  10. Communique de Presse, « Thiriet by TDS Racing, si près du but… », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  11. Laurent Mercier, « Ryo Hirakawa poursuit l’aventure en ELMS », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  12. Laurent Mercier, « Ryo Hirakawa rejoint Memo Rojas chez G-Drive Racing », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  13. Laurent Mercier, « Silverstone : Ben Hanley et DragonSpeed (ORECA) en pole ! », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  14. Joel Ferdinand, « Silverstone, United Autorsports s’offre le doublé LM P2-LM P3 ! », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  15. Laurent Chauveau, « Monza : G-Drive s’impose devant DragonSpeed, première victoire Norma en P3 », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)
  16. Laurent Chauveau, « Portimao : Graff fait la passe de deux, G-Drive Racing titré ! », sur endurance-info.com, (consulté le 22 décembre 2018)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :