Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir White.
Ruth White
Description de cette image, également commentée ci-après
Recevant un Emmy Award en 1964
Nom de naissance Ruth Patricia White
Naissance
Perth Amboy
New Jersey, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 55 ans)
Perth Amboy
New Jersey, États-Unis
Profession Actrice
Films notables L'Homme qui tua la peur
Au risque de se perdre
Pendez-les haut et court
The Pursuit of Happiness
Séries notables Les Incorruptibles
La Quatrième Dimension
Le Fugitif

Ruth (Patricia) White est une actrice américaine, née le à Perth Amboy (New Jersey), ville où elle est morte le .

BiographieModifier

Ruth White entame sa carrière d'actrice au théâtre et joue notamment à Broadway dans quatorze pièces, entre 1949 et 1968, dont The Ponder Heart de Joseph Fields et Jerome Chodorov (en) (1956, avec Will Geer, Una Merkel et David Wayne), Lord Pengo de S. N. Behrman (1962, avec Charles Boyer dans le rôle-titre, Henry Daniell et Agnes Moorehead) et L'Anniversaire d'Harold Pinter (1967-1968, avec Ed Flanders et Edward Winter).

Elle se produit également Off-Broadway dans quatre pièces, la première en 1958, la dernière de 1966 à 1968. La deuxième est Oh les beaux jours de Samuel Beckett (qu'elle joue en 1961 puis reprend en 1966).

Au cinéma, elle contribue à seulement quinze films américains, le premier étant L'Homme qui tua la peur de Martin Ritt (avec John Cassavetes et Sidney Poitier), sorti en 1957. Le dernier est The Pursuit of Happiness de Robert Mulligan (son quatrième film de ce réalisateur, avec Michael Sarrazin et Barbara Hershey), sorti en , dont elle achève le tournage à la mi-, environ deux semaines avant sa mort prématurée, d'un cancer foudroyant.

Mentionnons aussi Au risque de se perdre de Fred Zinnemann (1959, avec Audrey Hepburn et Peter Finch), Du silence et des ombres de Robert Mulligan (1962, avec Gregory Peck et Brock Peters), le western Pendez-les haut et court de Ted Post (1968, avec Clint Eastwood et Inger Stevens), ou encore Macadam Cowboy de John Schlesinger (1969, avec Dustin Hoffman et Jon Voight).

Pour la télévision, entre 1949 et 1969, Ruth White collabore à quatre téléfilms et trente-cinq séries, dont Les Incorruptibles (un épisode, 1962), La Quatrième Dimension (un épisode, 1963) et Le Fugitif (deux épisodes, 1963-1965).

L'épisode Little Moon of Alban de George Schaefer (avec Dirk Bogarde et Julie Harris), diffusé en 1964 dans le cadre de la série Hallmark Hall of Fame (en), lui permet de gagner la même année un Emmy Award du meilleur second rôle.

Théâtre (sélection)Modifier

À BroadwayModifier

Off-BroadwayModifier

FilmographieModifier

Cinéma (intégrale)Modifier

 
Avec Sandy Dennis (à d.), dans Escalier interdit (1967)

Télévision (sélection)Modifier

Séries
Téléfilms

RécompenseModifier

Liens externesModifier

NotesModifier

  1. Cette pièce a été adaptée sous forme de film musical en 1967 (même titre, réalisation de Norman Tokar).
  2. Cette pièce a été adaptée au cinéma en 1967, sous le même titre (réalisation de Gene Saks, avec Mildred Natwick reprenant le rôle créé par elle d'Ethel Banks).