Ouvrir le menu principal

Rue du Repos (Paris)

rue de Paris, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue du Repos.

20e arrt
Rue du Repos
Image illustrative de l’article Rue du Repos (Paris)
Rue du Repos vue depuis le boulevard de Ménilmontant.
Situation
Arrondissement 20e
Quartier Père-Lachaise
Début 194, boulevard de Charonne
Fin 28, boulevard de Ménilmontant
Morphologie
Longueur 325 m
Largeur m
Historique
Création Avant 1672
Dénomination 1873
Ancien nom Rue Saint-André
Géocodification
Ville de Paris 8143
DGI 8156

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Repos
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue du Repos est une voie du 20e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

La rue du Repos est une voie publique située dans le 20e arrondissement de Paris. Elle débute au 194, boulevard de Charonne et se termine au 28, boulevard de Ménilmontant.

La rue qui longe le cimetière du Père-Lachaise forme un angle droit avant de se diriger vers le boulevard de Ménilmontant. À proximité de ce coude se trouve une entrée de ce cimetière : la porte du Repos.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Origine du nomModifier

Elle porte ce nom en raison du voisinage du cimetière du Père-Lachaise.

HistoriqueModifier

Cette voie de l'ancienne commune de Charonne est indiquée sur le plan de Jouvin de Rochefort de 1672 porta le nom de « rue Saint-André » avant d'être classée dans la voirie parisienne en vertu d'un décret du 23 mai 1863 et de prendre sa dénomination actuelle par un arrêté du 10 novembre 1873.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Le numéro 13 actuel situé à l'angle de la rue Pierre-Bayle, avec ses inscriptions CTE GG et CTE FF sur ses deux faces, matérialisait en 1724 (bornage de 1724) les limites de Paris au-delà desquelles il était interdit de bâtir[1].

RéférencesModifier

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), t. 2, p. 336.

AnnexesModifier