Ouvrir le menu principal

Anc. 7e arrt
Rue des Ménétriers
(absorbée en 1840)
Situation
Arrondissement Anc. 7e
Quartier Sainte-Avoye
Début Rue Beaubourg
Fin Rue Saint-Martin
Morphologie
Longueur ?m
Largeur 10 m
Historique
Création Avant 1225
Ancien nom Vicus Viellatorum
vicus des Jugleours
Rue à Jougleeurs
Vicus Joculatorum
Rue des Jugleurs
Rue des Menestrels
Rue des Mesnestriers

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue des Ménétriers (absorbée en 1840)

La rue des Ménétriers est une ancienne voie de Paris, située dans l'ancien 7e arrondissement, et qui a été absorbée en 1840 par la rue Rambuteau.

Origine du nomModifier

La rue doit son nom aux ménétriers dont la corporation possédait un hôpital et une église Saint-Julien-des-Ménétriers à proximité[1].

SituationModifier

Située dans l'ancien 7e arrondissement, quartier Sainte-Avoye, cette voie commençait aux 27-29, rue Beaubourg et se terminait aux 78-80, rue Saint-Martin[2].

Les numéros de la rue étaient rouges[1]. Le dernier numéro impair était le no 25 et le dernier numéro pair était le no 26.

HistoriqueModifier

En 1225, la voie était nommée « vicus Viellatorum », c'est-à-dire « rue aux Joueurs de Violons » et « vicus des Jugleours » ou « rue des Jongleurs ».

Elle est citée dans Le Dit des rues de Paris de Guillot de Paris sous le nom de « rue à Jougleeurs ».

Au XIIIe siècle, on la trouve avec les noms « vicus Joculatorum », en 1300, « rue des Jugleurs » puis, au début du XVe siècle, « rue des Menestrels » et, depuis 1482, « rue des Mesnestriers ».

Une décision ministérielle du 2 messidor an VIII () signée L. Bonaparte, fixe la largeur de cette voie publique à 8 mètres. Cette largeur est portée à 10 mètres, en vertu d'une ordonnance royale du 20 mars 1828.

En 1840, la rue des Ménétriers est élargie et absorbée par la rue Rambuteau[3].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, 1817.
  2. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 25e quartier « Sainte-Avoye », îlot no 12, F/31/86/27, îlot no 13, F/31/86/28.
  3. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments.

BibliographieModifier

AnnexesModifier