Rue de la Reine-Blanche

rue de Paris, France

13e arrt
Rue de la Reine-Blanche
Situation
Arrondissement 13e
Quartier Salpêtrière
Début 4, rue Le Brun
Fin 33, avenue des Gobelins
Morphologie
Longueur 220 m
Largeur 10 m
Historique
Création 1393
Géocodification
Ville de Paris 8106
DGI 8115
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de la Reine-Blanche
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue de la Reine-Blanche est une voie située dans le quartier de la Salpêtrière du 13e arrondissement de Paris.

Situation et accèsModifier

La rue de la Reine-Blanche est desservie par les lignes    à la station Les Gobelins, ainsi que par la ligne de bus RATP 27 47 83 91.

Origine du nomModifier

Cette rue doit son nom à l'hôtel de la Reine-Blanche qui s'y trouvait avant qu'un incendie y fasse périr le des membres de la cour lors du célèbre Bal des ardents et que Charles VI, qui réchappa par chance au sinistre, en décide la destruction immédiate et l'ouverture de la rue[1]. Le château de la Reine-Blanche fut reconstruit vers 1480 de l'autre côté de l'avenue des Gobelins entre les actuelles rues Berbier-du-Mets, Gustave-Geffroy et des Gobelins.

HistoriqueModifier

Cette rue a été ouverte en 1393 entre la rue Lebrun et l'avenue des Gobelins.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Notes et référencesModifier

  1. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, Éditions Maisonneuve & Larose, 1855, p. 386.
  2. D'après la plaque commémorative de la Ville de Paris.