Rue de la Heaumerie

voie de l'ancien 6e arrondissement de Paris, France

Anc. 6e arrt
Rue de la Heaumerie
(disparue en 1853)
Situation
Arrondissement Anc. 6e
Quartier des Lombards
Début Rue de la Vieille-Monnaie et rue de la Savonnerie
Fin Rue Saint-Denis
Morphologie
Longueur 73 m
Largeur 10 m
Historique
Dénomination Avant 1300
Ancien nom Rue de la Hiaumerie
Rue de la Hyaumerie
Rue de la Haumerie
Rue des Armuriers
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de la Heaumerie (disparue en 1853)

La rue de la Heaumerie, également écrit rue de la Haumerie, est une ancienne rue qui était située dans l'ancien 6e arrondissement de Paris, qui a disparu lors du percement de la rue de Rivoli.

SituationModifier

La rue de la Haumerie, d'une longueur de 73 mètres, qui était située dans l'ancien 6e arrondissement, quartier des Lombards, commençait au 1, rue de la Vieille-Monnaie et au 21, rue de la Savonnerie et finissait aux 36-38, rue Saint-Denis[1].

Les numéros de la rue étaient rouges[2]. Le dernier numéro impair était le no 15 et le dernier numéro pair était le no 24.

Origine du nomModifier

Cette rue était ainsi nommée parce qu'elle était anciennement habitée par des fabricants de heaumes. Heaume ou hiaume signifie « casque » en vieux français.

HistoriqueModifier

En 1300 et 1313, on la trouve sous le nom « rue de la Hiaumerie » et « rue de la Hyaumerie ».

Elle est citée dans Le Dit des rues de Paris, de Guillot de Paris, sous le nom de « rue de la Hiaumerie ».

Les registres de la paroisse Saint-Jacques-la-Boucherie la désignent souvent sous celui « rue des Armuriers ».

Elle est citée sous le nom de « rue de la Heaumerie » dans un manuscrit de 1636[réf. nécessaire].

Une décision ministérielle du 18 vendémiaire an VI () signée Letourneux fixe la largeur de cette voie publique à 6 mètres[3]. Cette largeur est portée à 10 mètres en vertu d'une ordonnance royale du .

La rue disparait en 1853, lors de l'ouverture de la rue de Rivoli.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  • En 1674, l'abbaye de Montmartre possède quatre maisons dans cette rue, dans lesquelles se tient la juridiction de l'abbesse[4].

Notes et référencesModifier

  1. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 23e quartier « Lombards  », îlot no 16, F/31/83/16, îlots nos 17 à 19, F/31/83/17.
  2. Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, 1817.
  3. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments.
  4. Acte notarié par maîtres Gauthier et Sanfray, notaires, le [réf. nécessaire].

BibliographieModifier

Articles connexesModifier