Rue de La Jonquière

rue de Paris, France

17e arrt
Rue de La Jonquière
Image illustrative de l’article Rue de La Jonquière
Situation
Arrondissement 17e
Quartier Épinettes
Début 73, rue Guy-Môquet et 81, avenue de Saint-Ouen
Fin 107, boulevard Bessières
Morphologie
Longueur 815 m
Largeur 12 m
Historique
Création XVIIIe siècle
Dénomination
Ancien nom Chemin des Bœufs
rue Marcadet
Géocodification
Ville de Paris 5194
DGI 5273
Géolocalisation sur la carte : 17e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 17e arrondissement de Paris)
Rue de La Jonquière
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de La Jonquière
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue de La Jonquière est une voie située dans le quartier des Épinettes du 17e arrondissement de Paris.

Situation et accèsModifier

La rue de La Jonquière est desservie par la ligne    à la station Guy Môquet, la station de RER Porte de Clichy, ainsi que par les lignes de bus RATP 31 54 66 74 81 PC3 Traverse Batignolles-Bichat.

Origine du nomModifier

Cette rue porte le nom de Jacques-Pierre de Taffanel de La Jonquière, officier-marin français devenu gouverneur de la Nouvelle-France.

HistoriqueModifier

Cette rue est un tronçon de l'ancien chemin, de la commune des Batignolles, reliant La Chapelle à Clichy qui était présent sur le plan de Roussel de 1730.

Elle est connue sous le nom de « chemin des Bœufs », puis est ensuite incorporée à la rue Marcadet, avant d'en être détachée et de prendre par arrêté du son nom actuel[1].

Elle était antérieurement connectée à l'actuelle rue Martre à Clichy, avant l'aménagement des fortifications et du boulevard périphérique qui coupa totalement cette connexion. Cet ancien tracé est encore visible par le reliquat que représente la rue Saint-Just, située dans le prolongement de la rue de la Jonquière mais interrompue par le lycée Honoré-de-Balzac et se terminant à l'autre bout en impasse contre un mur du périphérique, séparée de la rue Rouget-de-Lisle à Clichy dont elle était un ancien tronçon.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

À noter aussi que la ligne de Petite Ceinture franchit cette rue par un pont métallique.

Notes, sources et référencesModifier

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997, etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117), p. 15.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier