Ouvrir le menu principal

Rue de Bourgogne (Orléans)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir rue de Bourgogne.

Rue de Bourgogne
Situation
Pays Drapeau de la France France
Région Centre Val de Loire
Ville Orléans
Quartier(s) Bourgogne
Morphologie
Type Rue
Fonction(s) urbaine(s) commerces, résidences, administrations
Histoire
Création Antiquité
Monuments Temple protestant, Préfecture, Salle des thèses de l'Université

La rue de Bourgogne est une rue du centre-ville de la ville française d'Orléans (Loiret, Centre Val de Loire), située sur la rive droite de la Loire. Du fait de ses nombreux commerces, notamment restaurants et bars, elle est l'une des rues les plus animées de la ville.

HistoriqueModifier

La rue de Bourgogne est, dès l'époque gallo-romaine, un des principaux axes est-ouest de la ville. Son nom fut nommé en raison du fait qu'elle était la principale voie vers la Bourgogne pendant le Moyen-Age. Elle devient rapidement la rue la plus commerçante de la ville, avec la présence d'une vinaigrerie et d'une chocolaterie (depuis disparus).

En 1429, Jeanne d'Arc entre dans Orléans par la porte "Bourgogne" qui était alors située à l'entrée est de la rue[1].

Aujourd'hui, elle est la rue ou demeure la plus grande concentration de bars et d'animation en soirée dans la ville. [2] Par ailleurs, des fouilles archéologiques ont été menées en 1997 en vue de réaménagements du quartier Bourgogne[3].

DescriptionModifier

La rue commence sur son axe ouest depuis la rue Royale et finit à l'est sur le square Charles-Péguy et le Boulevard Saint-Euverte. L'axe se prolonge avec le Faubourg Bourgogne, qui demeure une zone plus résidentielle.

Il subsiste de nombreux anciens bâtiments au sein de la rue de Bourgogne, dont de nombreuses maisons en colombages. D'ouest en est, se trouvent notamment un Temple protestant, la Préfecture ou la face sud de la Cathédrale d'Orléans est visible, ainsi que la salle des thèses, rappelant l'ancien emplacement de l'Université d'Orléans (désormais située à Orléans-la-Source) du XVe siècle ou Jean Calvin étudia le droit en 1528[4].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :