Rue Vauquelin (Paris)

voie parisienne

La rue Vauquelin est une voie du 5e arrondissement de Paris située dans le quartier du Val-de-Grâce.

5e arrt
Rue Vauquelin
Voir la photo.
Vue de la rue.
Voir la plaque.
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Val-de-Grâce
Début 48, rue Lhomond
Fin 70, rue Claude-Bernard
Morphologie
Longueur 200 m
Largeur 12 m
Historique
Création 1853
Dénomination
Géocodification
Ville de Paris 9674
DGI 9626
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Vauquelin
Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Rue Vauquelin
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Situation et accès

modifier

La rue Vauquelin est desservie par la ligne 7 à la station Censier-Daubenton.

Origine du nom

modifier

Elle doit son nom au chimiste et pharmacien français, Louis-Nicolas Vauquelin (1763-1829)[1].

Historique

modifier

Avant son percement haussmannien, elle s'appelait la rue des Vignes, percée en 1691, après la fermeture du débouché de la rue des Marionnettes sur la rue de l'Arbalète[2].

La rue a été percée en 1860 une fois la rue Claude-Bernard achevée. De l'autre côté, les rues Lhomond et Tournefort existaient déjà depuis longtemps. La voie traversait pour sa plus grande partie le domaine du collège Rollin, qui lui-même s'était installé dans l'ancien couvent des Filles de Saint-Michel[3].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

modifier

Articles connexes

modifier

Notes et références

modifier
  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de minuit, 1972, 1985, 1991, 1997, etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117), p. 609.
  2. Bulletin de la Société de l'histoire de Paris et de l'Ile-de-France, Volumes 57 à 58, (sur Gallica), page 136
  3. Jacques Hillairet, Connaissance du vieux Paris, Éditions Princesse, 1956.
  4. D'après la plaque apposée sur la façade.
  5. Georges Duhamel, « Repères bibliographiques », Vie et aventures de Salavin, éditions Omnibus, 2008 (ISBN 978-2-258-07585-6), p. 800-801.
  6. Hommes et destins. Dictionnaire biographique d'outre-mer, Académie des sciences d'outre-mer, 1975, vol. 1, p. 277.
  7. Michel Laffitte, « L'UGIF, collaboration ou résistance ? », in Revue d'histoire de la Shoah, 2006/2, no 185, p. 45-64 (en ligne).