Ouvrir le menu principal

Rue Saint-Romain (Rouen)

voie de Rouen, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue Saint-Romain.

Rue Saint-Romain
Image illustrative de l’article Rue Saint-Romain (Rouen)
La rue Saint-Romain.
Situation
Coordonnées 49° 26′ 26″ nord, 1° 05′ 44″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Ville Rouen, Seine-Maritime
Début Rue de la République
Fin Place de la Cathédrale
Morphologie
Type Rue
Histoire
Monuments Cathédrale Notre-Dame

Géolocalisation sur la carte : Normandie

(Voir situation sur carte : Normandie)
Rue Saint-Romain

Géolocalisation sur la carte : Rouen

(Voir situation sur carte : Rouen)
Rue Saint-Romain

La rue Saint-Romain est une voie de Rouen, en France.

Situation et accèsModifier

Elle longe la cathédrale Notre-Dame par laquelle on peut entrer par le portail des Libraires ainsi que l'archevêché.

Origine du nomModifier

Elle porte le nom de saint Romain, archevêque de Rouen au VIIe siècle.

HistoriqueModifier

Elle a abrité au XVe siècle l'enseigne l'« Escu de Voirre », atelier de la famille de peintres verriers Barbe dont le membre le plus important a été Guillaume, maître-verrier de la cathédrale.

Elle a porté les noms de « rue des Féronniers », « rue de la Féronnerie », « rue de la Féronnière », « rue aux Férons », « rue de l'Archevêché » puis « rue du Citoyen » pendant la Révolution avant de prendre sa dénomination actuelle au début du XIXe siècle.

Son caractère pittoresque en a fait un sujet de prédilection pour les peintres et les graveurs. Elle a été représentée notamment par Thomas Colman Dibdin, Camille Pissarro, Eugène Boudin et Charles Pinet.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  • no 70, atelier de Ferdinand Marrou, vers 1902.
  • no 74, une des plus anciennes et pittoresques maisons du vieux Rouen[1], dans le style gothique avec fenestrage continu. Elle date du XVe siècle. Georges Ruel, architecte [2], a procédé à sa restauration en 1902. Le classement au titre des Monuments historiques intervient en 1948 [3].
  • no 84-88, ensemble néo-normand réalisé par Étienne Villette, 1939

BibliographieModifier

  • Raymond Quenedey, Notice sur la maison rue Saint-Romain, 3, Rouen, Société des amis des monuments rouennais, , 15 p. (OCLC 461580434)
  • Raoul Brunon, L'Affaire de la rue Saint-Romain, Rouen, Lecerf fils, , 31 p. (OCLC 458936563)
  • Guy Pessiot (préf. Daniel Lavallée), Histoire de Rouen 1850-1900, Rouen, P'tit Normand, , 249 p., p. 194-195

Articles connexesModifier

Notes, sources et référencesModifier