Rue Pierre-Nicole

rue de Paris, France

5e arrt
Rue Pierre-Nicole
Image illustrative de l’article Rue Pierre-Nicole
Vue de la rue depuis le boulevard de Port-Royal.
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Val-de-Grâce
Début 27, rue des Feuillantines
Fin 88, boulevard de Port-Royal
Morphologie
Longueur 370 m
Largeur 12 m
Historique
Création 1864
Dénomination
Ancien nom Rue Nicole
Rue Pierre-Nicole prolongée
Géocodification
Ville de Paris 7425
DGI 7467
Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Rue Pierre-Nicole
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Pierre-Nicole
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Pierre-Nicole est une voie située dans le quartier du Val-de-Grâce du 5e arrondissement de Paris.

Situation et accèsModifier

La rue Pierre-Nicole est desservie à proximité par le RER B à la gare de Port-Royal, ainsi que par les lignes de bus RATP 38 91 83.

Origine du nomModifier

Elle porte le nom du théologien de l'abbaye de Port-Royal Pierre Nicole (1625-1695)[1].

HistoriqueModifier

Une première partie de la rue, entre la rue du Val-de-Grâce et le boulevard de Port-Royal, est ouverte à partir 1864 sous le nom de « rue Nicole » :

Décret du 10 août 1868

« Napoléon, etc.,

Sur le rapport de notre ministre secrétaire d’État au département de l'Intérieur,
Vu l'ordonnance du 10 juillet 1816 ;
vu les propositions de M. le préfet de la Seine ;
Avons décrété et décrétons ce qui suit :
Article 2. — La voie en cours d'exécution entre la rue Saint-Jacques et le boulevard de Port-Royal prendra le nom de rue Nicole,
etc.
Article 17. — Notre ministre secrétaire d'État au département de l'Intérieur est chargé de l'exécution du présent décret.
Fait au palais de Fontainebleau, le 10 août 1868[2]. »

Cette partie prend le nom de « rue Pierre-Nicole » par un arrêté du 5 avril 1904.

Elle est prolongée en 1908, entre la rue des Feuillantines et la rue du Val-de-Grâce sous le nom de « rue Pierre-Nicole prolongée » avant de prendre la dénomination « rue Pierre-Nicole » par un arrêté du 5 avril 1904.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997, etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), p. 273.
  2. MM. Alphand, A. Deville et Hochereau, Recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques.
  3. Paul Léautaud, Journal littéraire, en date du 31 octobre 1905.
  4. Bob Hufford, Rose-Marie Ormond André-Michel (en ligne ) sur le site findagrave.com (consulté le 18 mars 2020)
  5. Karen Corsano, Daniel Williman, John Singer Sargent and his muse : painting love and loss, Rowman & Littlefield, 2014 (en ligne), p. 144.
  6. Robert André-Michel (1884-1914), archiviste paléographe, mortellement blessé à l'âge de 30 ans au début de la première guerre mondiale, fils de l'historien de l'art André Michel (1853-1925).
  7. Paul de Coubertin, Le Livre d’or des Victimes du bombardement de l’Église Saint-Gervais, (lire sur Wikisource)
  8. Registre des décès Paris 5e arrondissement, feuillet 2/n° 13 (en ligne).
  9. Committee of American patronage of the french fine art department, Panama Pacific International Exposition San Francisco, Fine-Arts French Section : Catalogue, Paris, Librairie Centrale des Beaux-Arts, 1915, p. 178 (en ligne).
  10. Entrée Cautru (Camille) In Qui êtes-vous ? : Annuaire des contemporains, 1924 (en ligne), p. 154.
  11. ed architectes sur le site pps-archi.eu (consulté le 19 mars 2020)
  12. 11 bis, rue Pierre-Nicole sur le site pps-archi.eu (consulté le 19 mars 2020).
  13. Josette Kupperschmitt, De la crypte de Saint-Denis, dite Notre-Dame des Champs, au Carmel du faubourg Saint-Jacques, Edition L'Harmattan.
  14. a et b Marie-Anne Gairaud, « Paris : la crypte secrète bientôt ouverte au public ? », sur www.leparisien.fr, (consulté le 24 novembre 2018).
  15. Association pour la Sauvegarde de la Crypte Notre-Dame-des-Champs (A.S.C.N.D.C.), voir le site officiel ascndc.fr.
  16. a et b Selon la plaque apposée sur la façade en son honneur.
  17. 35 rue Pierre Nicole (en ligne) sur le site bercail.com.
  18. « Rue Pierre-Nicole », www.parisrues.com.
  19. Fiche Raymonde Temkine, éditions théâtrales (en ligne)
  20. Pour l'Art, revue bimestrielle, No 91-92, juillet-octobre 1963, p. 70 (en ligne)
  21. La Lettre du Syndicat professionnel de la critique de théâtre, de musique et de danse No 50, octobre 2005, p. 7 (en ligne).
  22. Armelle Héliot, Raymonde Temkine, une vie pour le théâtre sur le blog.lefigaro.fr Le Grand Théâtre du Monde, Le Figaro, 22 février 2010.