Rue La Vrillière

rue de Paris, France

La rue La Vrillière est une voie du 1er arrondissement de Paris, en France.

1er arrt
Rue La Vrillière
Voir la photo.
Voir la plaque.
Situation
Arrondissement 1er
Quartier Palais-Royal
Début 41, rue Croix-des-Petits-Champs
Fin 7, rue La Feuillade
Morphologie
Longueur 110 m
Largeur 10 m
Historique
Création Avant 1652
Géocodification
Ville de Paris 5348
DGI 5417
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue La Vrillière
Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Rue La Vrillière
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Situation et accès

modifier

Longue de 110 mètres, elle commence au 41, rue Croix-des-Petits-Champs et se termine au 7, rue La Feuillade.

Le quartier est desservi par les lignes 7 et 14 à la station Pyramides.

Origine du nom

modifier

Elle doit son nom à l'hôtel de La Vrillière qui se trouvait à hauteur des nos 1 et 3, construit en 1635-1650 par François Mansart pour Louis Phélypeaux, marquis de La Vrillière, et transformé en 1715 par Robert de Cotte pour le comte de Toulouse.

Historique

modifier

Cette voie publique faisait anciennement partie de la rue Croix-des-Petits-Champs, ou de la rue Neuve-des-Petits-Champs[note 1]

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

modifier
 
Façade de la Banque de France.
  • Nos 1 à 3 : l'hôtel de Toulouse (ex hôtel de la Vrillière), propriété de la Banque de France depuis 1811, qui l'a fait rénover, en particulier la Galerie dorée.
  • No 8 : Leonor Fini y vécut de 1960 à sa mort en 1996, ainsi qu'en fait mémoire la plaque apposée sur l'immeuble[1].
  • No 10 : Nicolas Viton de Saint-Allais y demeurait en 1816. Il est l'auteur des généalogies historiques des maisons souveraines de l'Europe et du livre Nobiliaire universel de France ou Recueil général des généalogies historiques des Maisons Nobles de ce royaume, en vente chez l'auteur à cette adresse.

Notes et références

modifier
  1. Sources contradictoires; selon le site de la municipalité de Paris, la voie faisait partie de la rue Croix-des-Petits-Champs, selon le Dictionnaire des rues et monuments de Paris (1855) des frères Lazare de la rue Neuve-des-Petits-Champs, actuelle rue des Petits-Champs.

Références

modifier

Annexes

modifier

Articles connexes

modifier