Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Rue Jean-Nicot

rue de Paris, France
7e arrt
Rue Jean-Nicot
image illustrative de l’article Rue Jean-Nicot
Rue Jean-Nicot vue en direction du quai d’Orsay.
Situation
Arrondissement 7e
Quartier Gros-Caillou
Début 65, quai d'Orsay
Fin 72, rue Saint-Dominique
Morphologie
Longueur 290 m
Largeur 13 m
Historique
Dénomination 1864
Géocodification
Ville de Paris 4834
DGI 4935

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Jean-Nicot
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Jean-Nicot est une voie du 7e arrondissement de Paris, en France.

Sommaire

Situation et accèsModifier

La rue Jean-Nicot est une voie publique située dans le 7e arrondissement de Paris. Elle débute au 65, quai d'Orsay et se termine au 72, rue Saint-Dominique.

Origine du nomModifier

Elle porte le nom de Jean Nicot (1530-1604), diplomate et érudit français, introducteur du tabac en France (d’où la nicotine), en raison de son voisinage de l'emplacement de l'ancienne Manufacture des tabacs.

HistoriqueModifier

La partie située entre les rues de l'Université et Saint-Dominique s'est appelée anciennement « chemin des Vaches » ou « chemin des Treilles », « rue de l'Abreuvoir-aux-Bœufs », « rue des Cygnes », sur le plan de Delagrive de 1728, à cause du voisinage de l'île des Cygnes, à laquelle elle conduisait, à l'aide d'un pont de bois qu'on voyait encore en 1800.

Elle est ensuite devenue la « rue Saint-Jean-au-Gros-Caillou » en raison d'une statue de ce saint qui existait à l'angle de la rue Saint-Dominique.

Elle devint ensuite « rue Nicot » vers 1830, et « rue Jean-Nicot » par un décret du 24 août 1864[1].

La partie comprise entre le quai d'Orsay et la rue de l'Université a porté antérieurement le nom de « rue de la Triperie ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Le quadrilatère compris entre les rues Surcouf, de l'Université, Jean-Nicot et le quai d'Orsay se trouve dans l'ancienne île des Cygnes.

RéférencesModifier

AnnexesModifier