Ouvrir le menu principal

Rue Gustave-Delory
Situation
Coordonnées 50° 38′ 01″ nord, 3° 04′ 13″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Ville Lille
Quartier(s) Lille-Centre
Début Rue Delessalle
Fin Rue Paul Duez
Morphologie
Type Rue
Longueur 600 m

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Rue Gustave-Delory

Géolocalisation sur la carte : Lille

(Voir situation sur carte : Lille)
Rue Gustave-Delory

La rue Gustave-Delory est une rue de Lille, dans le Nord, en France. Elle est située dans le quartier de Lille-Centre.

HistoireModifier

Cette rue a été dénommée Gustave-Delory en 1926 en hommage à l'ancien Maire.de Lille mort en 1925.

La rue a été constituée à cette date par la réunion de trois rues

  • la rue Sainte-Nicaise qui reliait la rue des Capucins, actuelle rue Edouard Delesalle, à la rue de Paris,
  • la rue du Ban de Wedde, entre la rue de Paris et la rue Saint-Sauveur, en référence au marché à la wedde, plante tinctoriale utilisée par les drapiers, qui s'y tenait
  • et de la rue de Fives qui débouchait sur la porte de Fives supprimée en 1922. La rue de Fives était le tracé de l'une des voies les plus anciennes de la ville, celui de la route de Tournai mentionnée au XIe siècle[1]. Cette rue était une des trois principales de l'ancien quartier Saint-Sauveur.

La rue a été profondément remaniée et élargie lors de la destruction du quartier dans les années 1960[2].

Côté pair, entre les numéros 32 à 68, sur le tracé de l'ancienne rue du Ban de Weddes quelques bâtiments anciens ont toutefois été préservés. [3].

Sites particuliersModifier

La rue comprend plusieurs bâtiments protégés au titre des monuments historiques.

  • L'immeuble au 50 rue Gustave-Delory[4]
  • L'immeuble au 58 rue Gustave-Delory[5]

Le passage voûté de la Cour des Brigittines, daté de 1673, donne également sur la rue, au numéro 60. Il permet d'accéder à la rue des Brigittines qui abrite les derniers vestiges d'un couvent dont l'essentiel a été détruit par un incendie lors du siège autrichien de 1792.

Notes et référencesModifier

AnnexeModifier