Ouvrir le menu principal

Rue Cortot

rue de Paris, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cortot.

18e arrt
Rue Cortot
Image illustrative de l’article Rue Cortot
La rue Cortot en 2015.
Situation
Arrondissement 18e
Quartier Clignancourt
Début 19, rue du Mont-Cenis
Fin 18, rue des Saules
Morphologie
Longueur 125 m
Largeur m
Historique
Dénomination 1864
Ancien nom Petite rue Saint-Jean
Géocodification
Ville de Paris 2347
DGI 2351

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Cortot
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Cortot est une rue du 18e arrondissement de Paris située dans le quartier de la butte Montmartre.

Situation et accèsModifier

Origine du nomModifier

Elle doit son nom au sculpteur français Jean-Pierre Cortot (1787-1843).

HistoriqueModifier

La petite rue Saint-Jean est une voie ancienne du village, puis de la commune de Montmartre, puisqu'elle apparait déjà sur le plan d'Albert Jouvin de Rochefort, dessiné en 1672. Après le rattachement de Montmartre à Paris en 1859, cette voie est classée officiellement dans la voirie parisienne le 23 mai 1863[1]. Elle est renommée en l'honneur de Jean-Pierre Cortot l'année suivante.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  • No 6 : domicile du compositeur Erik Satie entre 1890 et 1898[2]. Il logeait dans une petite chambre au deuxième étage. Il disait : « Je vis dans un placard, au coin de mon froid[3]. »
  • No 6 bis : en 1853, domicile du peintre Adolphe-Félix Cals (1810-1880)[4].
  • No 12 : une des plus vieilles maisons de la butte de Montmartre, le manoir de Rosimond daté du XVIe siècle, abrite le musée de Montmartre consacré à l'histoire et aux artistes, du quartier de Montmartre. Le peintre Maximilien Luce (1858-1941) y a eu un atelier, ainsi que Raoul Dufy en 1901[5].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), (lire en ligne), « Classement de rues dans la zone annexée à Paris », p. 342.
  2. Plaque commémorative sur la façade.
  3. Le Nouvel Observateur, 25 juin-1er juillet 1998, p. 19.
  4. André Roussard, Dictionnaire des peintres à Montmartre, Roissy-en-Brie, André Roussard, 1999, 640 p. (ISBN 978-2951360105), p. 114.
  5. André Roussard, op. cit., p. 210, 387.