Rue Castex

rue de Paris, France

4e arrt
Rue Castex
Image illustrative de l’article Rue Castex
Rue Castex vue depuis le boulevard Henri-IV.
Situation
Arrondissement 4e
Quartier Arsenal
Début 37, boulevard Henri-IV
Fin 15, rue Saint-Antoine
Morphologie
Longueur 120 m
Largeur 10 m
Historique
Création 1805
Dénomination 1805
Géocodification
Ville de Paris 1593
DGI 1601
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Castex

La rue Castex est une voie du 4e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

La rue Castex est une voie située dans le 4e arrondissement de Paris, débutant au 37, boulevard Henri-IV et se terminant au 15, rue Saint-Antoine.

Origine du nomModifier

Le nom de la rue fait référence à Pierre Castex (1760-1805), colonel du 13e régiment d'infanterie légère, tué à la bataille d'Austerlitz[1].

HistoriqueModifier

En 1805, la rue Castex est percée[1] à travers la plus grande partie des anciens bâtiments du couvent du temple des Filles de la Visitation Sainte-Marie[2]. La rue s'étendait alors au sud jusqu'à la rue de la Cerisaie comme le montre la superposition du plan parcellaire de Vasserot (1810-1836)[3].

Elle prend son nom actuel par décret du 11 juin 1806[4].

À l'angle de la rue Saint-Antoine, le temple est conservé, de même que l'immeuble du 14, rue Castex (probablement fin XVIIIe).

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  • 1830 : année approximative de construction du no 1 et probablement du no 3[5].
  • 1876 : destruction de l'extrémité sud de la rue Castex sur environ 50 mètres[6] lors du percement du boulevard Henri-IV. L'immeuble actuel du 1, rue Castex devient la nouvelle extrémité sud de la rue. Il est clairement visible sur les photos de Charles Marville. Une reconstitution permet de voir l'évolution du tracé[7]. Plusieurs photographies de Charles Marville datées de 1876 montrent la rue Castex et ses bâtiments à l'occasion du percement du boulevard Henri-IV[8].
  • Les constructions des nos 2 et 8 sont postérieures à 1876.
  • No 3 : voie privée.
  • Les nos 6 et 14 sont antérieurs à 1876 (toujours d'après la photo de Marville).
  • 1881 : construction du no 4 (Claudius Pupier, architecte).
  • La construction du no 9 est postérieure à 1876 (seul immeuble actuel absent de la photo de Marville).
  • 1911 : construction du no 10 (J. Monod et Bocsanyi, architectes).
  • No 12 : bureau de poste construit en 1935 (J. Bukiet, architecte)[9]. Il a fait l'objet d'une extension supérieure en 1996.
  • No 15 : le temple du Marais, situé à l'angle de la rue Castex et de la rue Saint-Antoine, construit de 1632 à 1634 par François Mansart, classé monument historique par un arrêté du sous le nom de « temple Sainte-Marie[10] ». Il est aujourd'hui dédié au culte protestant[11].

RéférencesModifier

  1. a et b « Site de la Ville de Paris », sur paris.fr, (consulté le 9 mars 2015).
  2. Gilles Marchand, Dictionnaire des monuments de Paris, Éditions Gisserot, 2003, 248 p. (ISBN 978-2877477222).
  3. « Boulevard Henri-IV, de la rue de Sully, 1876 », sur vergue.com, (consulté le 9 mars 2015)
  4. « Site de la Ville de Paris », sur paris.fr, (consulté le 10 mars 2015).
  5. « Histoire du 1, rue Castex », sur 1ruecastex.troude.com, (consulté le 2 avril 2015).
  6. Danielle Chadych, Le Marais. Évolution d'un paysage urbain, Éditions Parigramme, 2010, 637 p. (ISBN 9782840966838).
  7. « Amputation rue Castex », sur vergue.com, (consulté le 9 mars 2015).
  8. « Rue Castex, 1876 », sur vergue.com, (consulté le 9 mars 2015).
  9. « Bureau de poste », sur patryst.com, (consulté le 9 mars 2015).
  10. Notice no PA00086261, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. « Temple Sainte-Marie », sur structurae.info, (consulté le 9 mars 2015).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier