Rue Cases-Nègres (film)

film français réalisé par Euzhan Palcy, sorti en 1983
(Redirigé depuis Rue Cases Nègres)
Rue Cases-Nègres
Réalisation Euzhan Palcy, Michel Loulergue
Scénario Euzhan Palcy, Michel Loulergue, avec les conseils de François Truffaut, d'après un roman de Joseph Zobel
Acteurs principaux
Sociétés de production SUMAFA Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 101 minutes
Sortie 1983


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Rue Cases-Nègres[n 1] est un film français réalisé par Euzhan Palcy, sorti en 1983.

Il s'agit d'une adaptation du roman de Joseph Zobel La Rue Cases-Nègres publié en 1950. La réalisatrice martiniquaise a obtenu pour ce premier film de nombreux prix, dont le Lion d'Argent 1983 et le César de la meilleure première œuvre 1984.

Situé au début des années 1930 chez les ouvriers agricoles de la Martinique, le film montre le quotidien d'un enfant noir que sa grand-mère pousse à étudier au collège et que son instituteur aide à accéder au lycée.

SynopsisModifier

« Pour toutes les rues Cases-Nègres du monde... »

Le film débute à Rivière-Salée, un village d'ouvriers agricoles du Gouvernorat de Martinique, en . Il met en scène le combat d'une grand-mère, M'man Tine, afin que son petit-fils José, qu'elle élève seule, jouisse d'une bonne éducation et d'une instruction lui permettant de devenir fonctionnaire et, ainsi, lui éviter de travailler sa vie durant dans les champs de cannes à sucre. José est initié à la tradition et aux cultes des anciens par son ami Médouze, le vieux sage du village. Monsieur Roc l'instituteur sera un soutien constant pour le jeune garçon. La fin du film est placée à mi-mai 1931 (le vendeur du journal Le Temps crie : « Le président Dou-mer as-sas-siné » : no 25823 du ).

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le titre n'est pas toujours respecté correctement dans les sources, notamment du fait d'une différence entre le titre du livre, La Rue Cases-Nègres, et celui du film, Rue Cases-Nègres (tel qu'il apparaît à l'écran). Par exemple, le registre public[1] du Centre national de la cinématographie (CNC) le connaît sous La Rue Cases-Nègres, et l'Internet Movie Database écrit le titre Rue cases nègres.

RéférencesModifier

Liens externesModifier