Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Rue Buffault

rue de Paris, France

La rue Buffault est une voie du 9e arrondissement de Paris, en France.

9e arrt
Rue Buffault
P1280224 Paris IX rue Buffault rwk.jpg
Situation
Arrondissement 9e
Quartier Faubourg-Montmartre
Début 46 rue du Faubourg-Montmartre
Fin 11 rue Lamartine
Morphologie
Longueur 197 m
Largeur 9,74 m
Géocodification
Ville de Paris 1363
DGI 1369

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Buffault

Sommaire

Situation et accèsModifier

La rue Buffault est une voie publique située dans le 9e arrondissement de Paris. Elle débute au 46 rue du Faubourg-Montmartre et se termine au 11 rue Lamartine. La rue porte le nom de Jean Baptiste Buffault (....- 1777), échevin du 9e arrondissement de Paris|9e arrondissement[1]

Origine du nomModifier

Elle porte le nom de Jean-Baptiste Buffault qui était échevin lorsque cette voie fut ouverte en 1782.

HistoriqueModifier

Cette voie est ouverte par lettres patentes du 4 juillet 1777 et le percement fut commencé le 30 septembre de la même année :

« Louis, etc.... Nous avons ordonné ce qui suit :
  • Article 1er : Il sera ouvert, aux frais du sieur Lenoir, sur un terrain par lui acquis à titre de bail emphytéotique des religieuses et administratrice de l'hôpital de Sainte-Catherine, une rue de 30 pieds de largeur, laquelle sera pommée rue Buffault, etc.
  • Article 2 : Ladite rue étant établie aux frais dudit sieur Lenoir et sur la demande du sieur Pigeol de Carcy, le pavé d'ieelle sera fait pour la première fois à leurs dépens, etc.
Donné à Versailles, le 4 juillet 1777. Signé Louis ».

Par ordonnance 1833, la rue est alignée :

« Article 1 — Sont arrêtés ainsi qu'ils sont tracés sur les plans ci-annexés, conformément aux procès-verbaux des points de repère transcrits sur les dits plans, les alignements des voies publiques de Paris ci-après désignées, savoir : Rues Beauregard, Bellefond, Bergère, Bleue, Bochard-de-Saron[2], de la Boule-Rouge[3], Buffault, Coquenard, Cretet, Montholon, Papillon, Pétrelle prolongée, Ribouté, Richer, Turgot, avenue Trudaine.
Article 2 — Il sera procédé conformément aux lois et règlements en vigueur, on tout ce qui pourra concerner soit les réparations d’entretien, soit la démolition, pour cause de vétusté, des bâtiments qui excèdent les alignements ainsi arrêtés, soit les terrains à occuper par la voie publique ou par les particuliers, soit enfin les indemnités qui seront dues de part et d'autre pour la cession de ces terrains.
Article 3 — Notre ministre secrétaire d’État au département du commerce et des travaux publics est chargé de l'exécution de la présente ordonnance.
Donné au palais des Tuileries, le 23 août 1833.
Signé : Louis-Philippe Ier ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

AnnexesModifier