Ouvrir le menu principal

Rue Auguste-Comte (Paris)

rue de Paris, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue Auguste-Comte.

6e arrt
Rue Auguste-Comte
Image illustrative de l’article Rue Auguste-Comte (Paris)
La rue et le lycée Montaigne au carrefour avec la rue d'Assas.
Situation
Arrondissement 6e
Quartier Odéon
Début 66, boulevard Saint-Michel
Fin 57, rue d'Assas
Morphologie
Longueur 435 m
Largeur 20 m
Historique
Création 1866 (DUP)
Dénomination Arrêt du 10 novembre 1885
Ancien nom Rue de l'Abbé-de-L'Épée
Géocodification
Ville de Paris 0527
DGI 0551

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Auguste-Comte
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Auguste Comte est une voie située dans le quartier de l'Odéon du 6e arrondissement de Paris.

Sommaire

Situation et accèsModifier

Orientée est-ouest, longue de 435 mètres, elle commence au 66, boulevard Saint-Michel et se termine au 57, rue d’Assas.

Elle est desservie par les trains de la ligne   , à la station Notre-Dame-des-Champs, et par ceux de la ligne B du RER, à la gare du Luxembourg, ainsi que par les bus RATP de la ligne 82.

Origine du nomModifier

 
Auguste Comte.
 
Plaque au no 3.

La voie est nommée en hommage à Auguste Comte (1798-1857) né Isidore Marie Auguste François Xavier Comte, mathématicien et philosophe français, qui fonda l'école positiviste[1].

HistoriqueModifier

En 1866 est déclaré d'utilité publique le percement d'une rue dans l'axe de la rue de l'Abbé-de-L'Épée entre le boulevard Saint-Michel et la rue de l'Ouest (actuelle rue d'Assas)[2] ; en 1873, cette nouvelle voie est incorporée à la rue de l'Abbé-de-L'Épée[3], mais cette section est, en 1885, renommée « rue Auguste-Comte[4] ».

En 1963, sa partie située juste devant le jardin du Luxembourg, au niveau de l'avenue de l'Observatoire, prend le nom de « place André-Honnorat ». Sa partie située devant le jardin des Grands-Explorateurs Marco-Polo et Cavelier-de-la-Salle prend en 2011 le nom d'esplanade Gaston-Monnerville.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), p. 118-119.
  2. Décret du 14 août 1866, [lire en ligne].
  3. Arrêté du 10 novembre 1873, [lire en ligne].
  4. Décret du 3 décembre 1885, [lire en ligne].
  5. Cécile Daumas, « Les grands écarts de Simone Weil », www.liberation.fr, 4 août 2016.

Articles connexesModifier