Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bravo.

Rubén Bravo
Image illustrative de l’article Rubén Bravo
Biographie
Nom Rubén Norberto Bravo
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance
Lieu Cruz Alta (Argentine)
Décès
Lieu Guatemala
Poste attaquant, entraîneur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1940-1946Drapeau : Argentine Rosario Central - (-)
1946-?Drapeau : Argentine Racing Buenos Aires - (-)
 ?-?Drapeau : Brésil Botafogo - (-)
 ?-1954Drapeau : Chili Palestino - (-)
1954-1957 Drapeau : France OGC Nice- (-)
1957-1959 Drapeau : France FC Grenoble- (-)
1959-1960 Drapeau : France AS Aix- (-)
1959-1960 Drapeau : France FC Rouen- (-)
1960-1962 Drapeau : France CO Roubaix-Tourcoing- (-)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1950-1951Drapeau : Argentine Argentine3 (1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1972-1974Drapeau : France AS Monaco
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Rubén Bravo est un footballeur argentin né le 16 novembre 1923 à Cruz Alta (Argentine) et mort en 1977. Il a été avant-centre ou inter dans les années 1950.

Il a joué principalement au Racing de Buenos Aires[1] (Argentine) et à l'OGC Nice. Il termine sa carrière au CO Roubaix-Tourcoing, en Division 2.

Il a également entraîné plus tard l'AS Monaco de 1972 à 1974.

En 1977, il est victime d'une crise cardiaque et meurt lors d'une tournée en Amérique centrale du club qu'il entraîne, Talleres de Córdoba[2].

Sommaire

Carrière de joueurModifier

Carrière d'entraîneurModifier

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Max Urbini et Jean-Philippe Rethacker, « Ruben Bravo : l'Argentine une patrie, la France une école », Football Magazine,‎ , p. 22
  2. (es) « El fútbol ya extraña a Cherini », La Voz, (consulté le 15 novembre 2013)

SourcesModifier

  • Collectif, Football 74, Les Cahiers de l'Équipe, 1973. cf. page 84, notice de l'entraîneur.
  • Marc Barreaud, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), L'Harmattan, 1997, cf. page 92, notice du joueur.