Ouvrir le menu principal

Royer (Saône-et-Loire)

commune française du département de Saône-et-Loire
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Royer.

Royer
Royer (Saône-et-Loire)
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Mâcon
Canton Tournus
Intercommunalité Communauté de communes Mâconnais-Tournugeois
Maire
Mandat
Catherine Gabrelle
2014-2020
Code postal 71700
Code commune 71377
Démographie
Population
municipale
132 hab. (2016 en augmentation de 2,33 % par rapport à 2011)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 33′ 24″ nord, 4° 49′ 31″ est
Altitude Min. 235 m
Max. 422 m
Superficie 5,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
Royer

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
Royer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Royer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Royer

Royer est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

Le 2 juillet 1944, vers 5 h 30 du matin, le village fut cerné par les troupes allemandes engagées contre les maquis sévissant en Tournugeois et Haut-Mâconnais. Les Allemands fouillèrent les maisons, rassemblèrent la population dans un pré. L'infirmerie installée dans le village par les FTPF fut investie. Un homme, Georges Souillot, fut capturé dans une grange voisine de l'infirmerie ; torturé par les Allemands, il fut finalement fusillé par la milice devant la population du village. À la fin de la journée, après que des granges et la salle des fêtes aient été incendiées, les FTPF et l'Armée secrète dénombraient respectivement quatre et six morts.[1]

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2008 Jean Meunier    
mars 2008 en cours Catherine Gabrelle app. MoDem Présidente de la Communauté de communes
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 132 habitants[Note 1], en augmentation de 2,33 % par rapport à 2011 (Saône-et-Loire : -0,18 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
442463497440445421427433423
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
364380369351384346301266234
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
217225190160154164167173151
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
129105100103106120126129132
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

  • Sur la salle des fêtes : plaque commémorative rappelant la journée du 2 juillet 1944.

Personnalités liées à la communeModifier

BibliographieModifier

  • Charles Dard, Royer, monographique historique, 1929.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Source : Lieux de résistance 1940-1944 en Saône-et-Loire/Bourgogne-du-Sud : sentiers de la mémoire Mâconnais-Tournugeois, livret édité par Les Amis de la Résistance ANACR avec la participation de l'ancien résistant Séraphin Effernelli, 20 pages.
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :