Royaume de Tunisie

Royaume de Tunisie
مملكة تونس

 – 
(1 an, 4 mois et 5 jours)

Drapeau
Drapeau de la Tunisie
Blason
Armoiries beylicales
Description de l'image Tunisia (orthographic projection).svg.
Informations générales
Statut Monarchie constitutionnelle
Capitale Tunis
Langue Arabe
Religion Islam
Bey
1956-1957 Lamine Bey

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Royaume de Tunisie (arabe : مملكة تونس ou Mamlakat Tounès) est le régime politique de jure de la Tunisie du au .

HistoriqueModifier

Le Royaume de Tunisie couvre la période entre le , date de la signature du protocole franco-tunisien qui reconnaît l'indépendance de la Tunisie, et le , date à laquelle l'Assemblée constituante vote la fin de la monarchie incarnée par Lamine Bey.

 
Photographie officielle du premier gouvernement Bourguiba.

Dans la pratique, l'exercice du pouvoir par le bey, « Possesseur du Royaume de Tunisie », est limité et symbolique. Il s'est engagé, en signant le décret promouvant l'Assemblée constituante, à approuver par avance la Constitution qui en résultera. C'est Habib Bourguiba qui dirige, à partir du , le premier gouvernement de la Tunisie indépendante, mais qui a également l'exercice du pouvoir réglementaire, ôté au bey par un décret du . Par ailleurs, « un décret du 21 juin 1956 a modifié les armoiries du royaume et supprimé, dans les nouvelles armoiries, toute allusion à la dynastie »[1].

RéférencesModifier

  1. Victor Silvera, « Du régime beylical à la République tunisienne », Politique étrangère, vol. 22, no 5,‎ , p. 594-611 (lire en ligne).

Voir aussiModifier