Ouvrir le menu principal

Royaume de Grenade (Couronne de Castille)

Ne doit pas être confondu avec Royaume de Grenade.
Royaume de Grenade
(es) Reino de Granada

1492-1833

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte du Royaume de Grenade
Informations générales
Capitale Grenade
Langue Espagnol
Histoire et événements
1482-1491 guerres de Grenade
1568-1571 révolte des Alpujarras
1609-1613 expulsion des Morisques d'Espagne
1833 réforme territoriale d'Espagne

Le Royaume de la Grenade[1] fut une juridiction territoriale ou province de la couronne de Castille depuis la fin de la Reconquista en 1492 jusqu'à la division territoriale de l'Espagne en 1833. Les localités qui le composaient selon le Cadastre d'Ensenada apparaissent dans l'annexe Localités du Royaume de la Grenade[2].

Sommaire

HistoireModifier

Perte d'autonomie mais rôle institutionnelModifier

Après la fin de la Guerre de la Grenade le 2 janvier 1492, l'ancien Royaume nazarí de la Grenade entre dans la Couronne de Castille. Son symbole, le fruit de la grenade, est incorporé au blason de la Monarchie Catholique et continue de figurer jusqu'à aujourd'hui en pointe des armoiries de l'Espagne, visibles notamment sur le drapeau national. La ville entre dans un long déclin après la perte de son rôle politique. Économiquement, la découverte de l'Amérique entraîne le développement de Séville aux dépens de Grenade comme principale ville du sud de l'Espagne. Cependant, le rôle institutionnel de Grenade reste essentiel, obtenant le vote au Parlement des Cortes espagnol (privilège dont ne jouissent que 17 villes). Sa cathédrale est promu au rang d'archevêché. Son rôle juridique n'est égalé que par Valladolid (Castille-et-Léon), accueillant la Chancellerie Royale de la Grenade, avec juridiction sur la moitié sud de toute la couronne castillane.

Transformation de la société grenadineModifier

Les problèmes d'intégration des morisques, la population du dernier royaume musulman de la péninsule - avec des particularités religieuses , ethniques, et socio-économiques - avec la population vieille-chrétienne qui domine socialement, suscitent des mécontentements qui explosent avec la Révolte des Alpujarras de 1568-1571. Réprimée durement, elle entraîne la dispersion des morisques dans toute la Castille. Le point final de leur présence en Espagne est ordonné lors de l'Expulsion des Morisques d'Espagne de 1609.

D'un titre à l'autre - la provinceModifier

En 1833, après 341 ans d'existence, le décret royal de 30 novembre supprime le royaume de la Grenade, créant l'actuelle province de la Grenade. Aux localités du royaume homonyme, sont retirées celles rattachées à la province d'Almería, à la province de Málaga, à la province de Jaén et à la province de Cadix. Actuellement la province est composée par les communes qu'ils peuvent se voir dans l'annexe Communes de la province de la Grenade.

Articles connexesModifier

NotesModifier