Ouvrir le menu principal
Carte du « Royaume de Fès » sous les Alaouites

Le royaume de Fès est le nom donné, du Moyen Âge jusqu'à la veille du Protectorat Français et Espagnol, à la partie du nord du Maroc, y compris tout le Rif et ayant Fès comme capitale.

Il s'agit généralement d'un territoire gouverné directement par les sultans lorsque la capitale de l'état est à Fès, et d'une vice-royauté dirigée par un membre de la dynastie au pouvoir lorsque la capitale est à Marrakech.

Le territoire du « Royaume de Fès » est généralement délimité par l'océan atlantique à l'ouest, par le fleuve Oum Errabiaa et le Haut-Atlas au sud, par la Méditerranée au nord et les hauts plateaux à l'est.

HistoireModifier

Ce pays, après avoir formé, la plus grande partie de la Mauritanie Tingitane, fut annexé sous les derniers empereurs au diocèse d'Hispanie, devint en 429 la proie des Vandales et tomba en 678 au pouvoir des Arabes, qui y établirent l'Islam. Sous eux, le royaume de Fez fit d'abord partie du grand califat de Damas ; mais il s'en démembra de bonne heure et devint en 782 le centre de la puissance des Édrisites.

Il fut ensuite annexé par Abdérame III (931-960) au califat de Cordoue; mais il lui échappa en 960 pour passer sous les lois des califes fatimites. En 1070, les Almoravides s'en emparèrent, et en firent une dépendance de leur empire. Les Almohades leur succédèrent en 1145, mais ils établirent leur résidence à Marrakech. Sous les Mérinides (1248), Fez reprit sa prééminence et même soumit les royaumes voisins de Sous, de Maroc et de Tafilet; mais en 1536, il perdit toutes ces provinces; depuis ce temps, il fut sans cesse en guerre avec le Maroc; enfin, il fut subjugué en 1730 par les souverains de cet empire dont il n'est plus aujourd'hui qu'une province.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Kingdom of Fez » (voir la liste des auteurs).
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.