Royal Flora Ratchaphruek

dix-huitième exposition horticole, organisée à Chiang Mai (Thaïlande)
Royal Flora Ratchaphruek
Pavillon royal Ho Kum Luang (หอคำหลวง)
Géographie
Pays
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Exposition (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Carte

Royal Flora Ratchaphruek (thaï : มหกรรมพืชสวนโลกเฉลิมพระเกียรติฯ ราชพฤกษ์) est une exposition horticole internationale qui s'est tenue pendant 14 semaines du au dans le nord de la Thaïlande (région réputée pour ces nombreux parcs floraux et centres botaniques dont le jardin botanique de la reine Sirikit), plus précisément dans la ville thaïlandaise de Chiang Mai de la province de Chiang Mai. Les organisateurs attendaient initialement 2 millions de visiteurs avec 20 000 visiteurs par jour et des pics de fréquentation à 100 000[1]. L'exposition horticole internationale Royal Flora Ratchaphruek a finalement connu un succès public bien plus grand que prévu : elle a attiré au total 3 781 624 visiteurs.

Reconnu par le Bureau international des expositions (BIE), il s'agit de l'une des grandes célébrations organisées par le gouvernement royal thaïlandais en l'honneur du roi Bhumibol, à l'époque le plus ancien monarque régnant au monde.

Le parc royal de Ratchaphruek se trouve à une vingtaine de minutes de route de la ville de Chiang Mai et sa superficie est de 80 ha[2].

Préparation modifier

Le ratchaphruek (thaï : ราชพฤกษ์ ; nom scientifique en latin : Cassia fistula), ou arbre de douche doré, est la fleur nationale de facto de la Thaïlande. Ses fleurs jaunes correspondent au lundi, anniversaire de Bhumibol. Il est aussi nommé "Khun" ou "Rajapruek".

L'événement s'est déroulé sur 80 hectares de terrain au Centre royal de recherche agricole dans le sous-district de Mae Hia, district de Mueang, province de Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande. Les 92 jours de l'exposition ont présenté un peu plus de 30 jardins internationaux reflétant des nations telles que le Japon, la Chine, la Corée du Sud, l'Inde, le Cambodge, la Belgique, les Pays-Bas, l'Espagne, l'Afrique du Sud et le Canada. Plus de 2,5 millions de spécimen d'arbres, plantes et fleurs tropicales (parmi lesquels de très nombreuses orchidées) appartenant à 2 200 espèces ont été exposés au Royal Flora Ratchaphruek. L'Association des producteurs horticoles internationaux (AIPH), a attribué à cette exposition le statut A1[3], son plus haut niveau. De telles expositions n'ont lieu qu'une fois par an dans le monde entier. De plus, un pays hôte ne peut organiser une telle exposition qu'une fois par décennie. Ensuite il a été organisé d'autres expositions horticoles au Royal Flora Ratchaphruek.

Galeries modifier

Notes et références modifier

  1. Pierre Queffelec, « Royal Flora Ratchaphruek : dites-le avec des fleurs », sur lepetitjournal.com, Le petit journal de Bangkok, 27 octobre 2006 (mis à jour le )
  2. Catherine Vanesse, « Cinq idées de sorties nature aux alentours de Chiang Mai : Jardins botaniques », sur lepetitjournal.com, Le petit journal de Bangkok, 04 juin 2021 (mis à jour le 07 juin 2021)
  3. « AIPH – Exhibitions, history » (consulté le )
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Royal Flora Ratchaphruek 2006 » (voir la liste des auteurs).

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :