Routes internationales dans l'Arabie orientale

Les routes internationales dans l'Arabie orientale (en arabe : شبكة طرق المشرق العربي الدولية) sont des routes entre les pays de la péninsule arabe en Syrie, Irak, Jordanie, Palestine, Israël, Liban, Koweït, Égypte, Arabie saoudite, Bahreïn, Qatar, Émirats arabes unis, Oman et au Yémen.

Réseau routier du Mashreq Arabe

Ce réseau routier est le résultat de l'Accord des routes internationales dans le Mashreq arabe de 2001, un traité multilatéral des Nations unies qui est entré en vigueur en 2003 et a été ratifié par treize pays à qui ce réseau est utile. Le traité a été ratifié par l'État de Palestine mais pas par Israël, dans le cadre de la Commission économique et sociale de l'Asie occidentale (CESAO).

ObjectifsModifier

Les objectifs sont de faire face à la mondialisation, de créer des zones de libre échange[1]. L'objectif est donc de créer un réseau homogène et cohérent[1]. Ces routes doivent être mises en service entre 2001 et 2016[1]. La longueur totale du réseau est de 33 000 kilomètres[1].

ImplémentationModifier

Le Koweït et Oman n'ont pas adhéré au traité[1]. Les deux projets pilotes sont la M40 et la M45[1].

Liste des routesModifier

 
Route 60 de l'Arabie saoudite au travers de la chaîne du Hejaz près de Taif
 
Route de Riyadh à La Mecque près de Tuwaiq Escarpment en novembre 2006 (autoroute 80 ?)
Identification Alias Villes desservies
  Irak - Est de la péninsule Arabe Zakho - Moussel - Bagdad - Al Samawa - Bassora - Safwan - Abdally (Koweït) - Koweït - El Nouayseb (Koweït) - El Khafji - Abou Hédriya - Dammam - Al-Hufuf - Salwa - Al Bathaa - El Goueifat - Abou Dabi - Dubaï - Fujaïrah - Kalba Khatmat El Milaha - Sohar - Mascate (Oman) - Nizwa - Thamrit - Salalah|
  Abou Dhabi - Sahar Abou Dhabi - Al Ayn - Buraimi - Sohar
  El Ain - Nazwa Al Ayn - Mazid - Hafit - Nizwa
  Nord de l'Irak - Est de la Méditerranée Hajj Omran - Arbil - Mossoul - Rabiiyya - Al Yaarabiyya - Al Qamishli - Alep - Lattaquieh
  Alep - El Ramadi Alep - Deir ez-Zor - Elboukamal - Al-Qa'im - Ramadi
  Centre de la Syrie Qamishli - Al Hassaké - Deir ez-Zor - Homs - Tartus
  L'Oléoduc Haditha - Arar - Hafar ElBaten - Abou Hédriya
  Ouest de l'Irak - Est de la Méditerranée Al Rutba - Al Walid (Irak) - El Tenef - Damas - Jdeidet Yabous Masnae - Beyrouth
  Centre de la Péninsule arabe Amman - El Azrak - El Omari (Jordanie) - El Haditha - Sakakah - Hael - Barida - Riyad - El Kharj
  Irak - Jordanie - Territoires palestiniens (…) , Littoral sud de la Méditerranée El Muntheriya- Khanaqin - Baghdad - Al Ramadi - Rotba - Al Taribil - Al Karamé (en) - Al Azraq - Amman - Pont du Roi Hussein - Jérusalem - Gaza - Rafah - Al Arish - Kobri El Kantara - Port-Saïd - Alexandrie - El Salloum
  Syrie - Jordanie - Arabie saoudite - Yémen Bab El Hawa - Alep - Homs - Damas - Nassib (Syrie) - Jaber - Alsarhan - Amman - Qetraneh - Jorof - Maans - El Medawawra - Halat Ammar - Teboub (Arabie Saoudite) - El Kéleiba - Al Ménawara - La Mecque - Abha - Elbe - Bakem - Sana'a - Ta'izz
  Ma'an-Aqaba Ma'an - Aqaba
  Bagdad - Le Caire Bagdad - Kerbala - El Nakhib - Jdeidet Arar - Arar - Sakakah - El Keleibé - Tebouk (Arabie Saoudite) - El Dorra - Aqaba Eilat - Nuweiba - Al Nakhel - Al Chatt - Le Caire
  Littoral Est de la Méditerranée Kesab - Lattaquié - Tartous - Dabboussiyé - Abboudiyé - Tripoli - Beyrouth - Naqoura
  Sinaï - Est de la Mer Rouge Al Arish - Nakhal - Nuweiba - Eilat - Aqaba - El Dorra (Jordanie) - Al Dorra (Arabie saoudite) - Douba) - Yanbu - Rabigh - Djeddah - El Darb - El Twal - Harad - Al-Hodeïda - El Mocha
  Ouest de l'Arabie Saoudite - Haute Égypte Dabaa   Safaga - Qena - Mott
  Littoral Ouest de la mer Rouge Ismailia - Suez - Safaga - Halayeb
  Koweit - Younbou[2] Koweït - Al Salmi - Al Rakii - Hafar Al-Batin - Al Artawiya - Barida - Médine - Yanbu
  la vallée du Nil Alexandrie - Le Caire - Qena - Arkine
  Al Manama - Djeddah Manama -King Fahd Causeway- Dammam - Riyad - Mecca - Djeddah
  Doha - El Darb Doha - Abu Samra - Salwa- Al Bathaa - Harad - Al Khardj - Al Salil - Abha - Al Darb
  Sud de la Péninsule arabe Thamrit - Mazwouna - Chahan - Al Ghaida - Al Makla - Aden - Taaz - El Mocha

Spécifications techniquesModifier

Les routes sont classifiées en trois catégories, sur la base des normes de l'American Association of State Highway and Transportation Officials (AASHTO) et du réseau routier asiatique[3] :

  • autoroutes de première catégorie (en anglais First-class freeways), interdisant les piétons ;
  • routes express de première catégorie (en anglais First-class expressways), une route s'approchant de l'autoroute mais pouvant disposer de croisements au niveau du sol ;
  • routes secondaires (en anglais Second-class road).

Le nombre de catégories de routes a été réduit comparé au réseau de routes asiatiques.

Les voies ont une largeur de 3,75 m, et un déblaiement vertical (hauteur) de 4,90 m.

Installations et équipements routiersModifier

Le traité définit dans ces trois langues des équipements routiers pouvant être installés sur ces routes :

  • glissières de sécurité ;
  • outils de tracé (plot pouvant être des dispositifs rétroréfléchissants). Pour tracer la route, il faut avoir recours aux appareils, tels que les poteaux des routes nationales et les poteaux courts équipés de réflecteurs pour améliorer la visibilité routière, surtout durant la nuit quand il y a du brouillard. Ils doivent être installés dans les zones dangereuses sur la route, surtout aux virages horizontaux ;
  • appareils anti-éblouissants (pour éviter l'éblouissement des véhicules venant d'en face) ;
  • éclairage routier : la route internationale doit être équipée d'une lumière adéquate aux échangeurs et aux intersections au niveau du sol, tunnels, ponts, points de passage des frontières et zones de repos ;
  • informations pour l'usager de la route internationale ;
  • système de communication d'urgence ;
  • aires de repos et de services ;
  • postes de péages ;
  • postes frontaliers ;
  • équipements divers.

Signalisation routièreModifier

Le traité prévoit que la signalisation routière soit réalisée en accord avec la Convention de Vienne sur la signalisation routière.

Des amendements sont apports dans quatre domaines.

Forme des panneauxModifier

Dimension des panneauxModifier

Les panneaux ont des dimensions dépendant des panneaux et de la vitesse. Leurs dimensions données en millimètres :

  • 600-750 ;
  • 900 ;
  • 1200-1500.

ÉcritureModifier

La signalisation bilingue est utilisée en arabe et en anglais. L'écriture arabe est en écriture naskh.

La hauteur des caractères dépend de la vitesse autorisée.

Numérotation des routesModifier

Les routes internationales sont numérotées avec la lettre M.

Réseaux routiers des États membresModifier

Réseaux routiers voisinsModifier

Texte du traitéModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier