Ouvrir le menu principal

Route nationale 96 (France)

route nationale française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir N96 et Route nationale 96.

Route nationale 96
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Route nationale 96 (France)
Le panneau de signalisation routière situé à Meyrargues, indiquant l'ancien tracé allant de Toulon à Sisteron.
Historique
Déclassement D 96, D 996 & D 4096
Caractéristiques
Longueur 125 km
Direction nord / sud
Extrémité nord N85 à Château-Arnoux-Saint-Auban
Intersections A51 à Peyruis
N100 à La Brillanne
A51 et N207 à Manosque
A51 à Venelles
N296 à Aix-les-Platanes
N7 et N8 à Aix-en-Provence
A8 et N7 à Canet-de-Meyreuil
A52 à Pas-de-Trets
N396 à Pont-de-l'Étoile
Extrémité sud A501 N8 à Aubagne
Réseau Ancienne route nationale déclassée en 2006
Territoire traversé
Régions Provence-Alpes-Côte d'Azur
Départements Alpes-de-Haute-Provence, Vaucluse, Bouches-du-Rhône
Villes principales Manosque, Aix-en-Provence

La route nationale 96, ou RN 96, est une ancienne route nationale française reliant Château-Arnoux-Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence) à Aubagne (Bouches-du-Rhône). En 2006, elle a été déclassée, et renumérotée RD 4096 dans les Alpes-de-Haute-Provence, RD 996 dans le Vaucluse et RD 96 dans les Bouches-du-Rhône.

De Château-Arnoux-Saint-Auban à Aix-en-Provence, elle faisait partie de la route européenne 712, classement reporté depuis sur l'autoroute A51.

Sommaire

HistoriqueModifier

Initialement, l'extrémité sud de la route était située sur la RN 8 au sud de Gémenos[1]. En 1973, son itinéraire a été modifié à partir de Pont-de-l'Étoile vers Aubagne, sur un itinéraire appartenant jusque-là à la RN 560. L'ancien tronçon au sud de Pont-de-l'Étoile a alors été renuméroté RN 396, puis déclassé en 2006.

Itinéraire de Château-Arnoux à Aubagne/GémenosModifier

Le site spécialisé Wikisara indique l'itinéraire dans ce sens dans son tableau synthétique des anciennes routes nationales[2], et en sens inverse dans la page consacrée à la RN 96[3] ; la RN 396 est quant à elle donnée dans le sens nord-sud[4].

(Sur 9 km, itinéraire de la RD 7n)

Avant 1973 :

Jonction avec la RD 8n (km 120/129)

De 1973 à 2006 :

Cet itinéraire est actuellement entièrement doublé par des autoroutes : A51 jusqu'à Aix-en-Provence, A8 jusqu'à la Barque, A52 jusqu'à Aubagne-sud.

Points noirs et difficultésModifier

Cette route ne comporte pas de difficulté notable, mais est pénalisée par de nombreuses traversées d'agglomérations.

ParticularitéModifier

D'Aix-en-Provence à Gémenos, la RN 96 constituait un itinéraire de dégagement pour la liaison entre le nord des Bouches-du-Rhône et la région toulonnaise, alors que la RN 8 réalisait la même liaison mais en traversant Marseille. Cette dualité reste entre l'itinéraire A8 - A52 et l'itinéraire A51 - A50 via Marseille.

EmbranchementsModifier

  • La RN 296 se sépare de la RN 96 à la hauteur de l'échangeur Aix-les-Platanes de l'A51, contourne Aix-en-Provence par le nord, et rejoint le tronçon sud de l'A51 en direction de Marseille à l'échangeur Aix-Jas-de-Bouffan. C'est une voie express de six kilomètres, à deux fois deux voies, qui n'a pas le profil autoroutier, et qui assure provisoirement la continuité entre ces deux tronçons de l'autoroute du Val de Durance.
  • La RN 396, aujourd'hui déclassée en départementale, était de 1973 à 2006 la nouvelle appellation de l'ancien tronçon sud de la RN 96 entre Pont-de-l'Étoile et la RN 8 au sud de Gémenos (soit sept kilomètres), la RN 96 ayant été déviée vers Aubagne sur l'ancien tracé de la RN 560.

Sites remarquables le long et à proximité de cette routeModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier