Ouvrir le menu principal

Roussas

commune française du département de la Drôme

Roussas
Roussas
Le village de Roussas et son château.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Grignan
Intercommunalité Communauté de communes Enclave des Papes-Pays de Grignan
Maire
Mandat
Christiane Robert
2014-2020
Code postal 26230
Code commune 26284
Démographie
Gentilé Roussassiens, Roussassiennes
Population
municipale
365 hab. (2016 en augmentation de 3,4 % par rapport à 2011)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 25′ 54″ nord, 4° 48′ 09″ est
Altitude Min. 83 m
Max. 390 m
Superficie 16,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Roussas

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Roussas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Roussas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Roussas
Liens
Site web mairie-roussas.fr

Roussas est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Roussas est situé à 10 km à l'ouest de Grignan (chef-lieu du canton), à 10 km à l'est de Donzère et à 20 km au sud de Montélimar. Les communes les plus proches sont Valaurie, Les Granges-Gontardes, Chantemerle-lès-Grignan et Réauville.

Roussas est arrosée par la Vence, affluent de la Berre.

HistoireModifier

Article détaillé : histoire de la Drôme.

Pendant les guerres de religion, le château de Roussas est pris par les huguenots. Mais ces guerres, qui enrichissaient les nobles et appauvrissaient le peuple, provoquent une guerre des paysans, qui s'arment dans tout le Valentinois et expulsent cette troupe de soudards du château en 1579, avant que la répression nobiliaire et royale n'écrase le mouvement dans le sang l'année suivante[1].

Politique et administrationModifier

Le conseil municipal est composé de trois adjoints et de sept conseillers municipaux[2].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 2005   René Plan    
2014 En cours
(au 22 janvier 2015)
Mme Christiane Robert[2] DVG Fonctionnaire

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 365 habitants[Note 1], en augmentation de 3,4 % par rapport à 2011 (Drôme : +4,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
376372404444471448422426382
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
440438423366369341356324281
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
282280270259207179186202171
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
135157182246315345337336360
2016 - - - - - - - -
365--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

CommerceModifier

La Table de Roussas, restaurant, bar, épicerie, porte le label Bistrot de pays[7], adhère à une charte dont le but est de « contribuer à la conservation et à l’animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien d’un lieu de vie du village »[8].

Lieux et monumentsModifier

  • Château : castrum avec tour quadrangulaire isolée, autre tour agrandie au XVIIIe siècle à l'intérieur d'une enceinte de maçonnerie au sommet de la butte dominant le village.
  • Le sanctuaire Saint-Joseph, situé à proximité du château, au sommet de la colline. Érigé entre 1875 et 1902. Un des derniers orgues pneumatiques s'y trouve[9],[10].
  • Chapelle Saint-Germain de Roussas
  • Eglise paroissiale Saint-Germain érigée au XIXème siècle[11]
  • Cimetière et Colombarium

Personnalités liées à la communeModifier

InfrastructuresModifier

La commune de Roussas possède différentes infrastructures[12]:

  • Une école regroupant les classes de maternelle et de primaire et contenant une cantine.
  • Une bibliothèque libre d'accès aux horaires d'ouverture où l'on peut consulter et emprunter des documents et ouvrages.
  • Un stade de football en gazon naturel avec des tribunes pouvant contenir 400 personnes[13]. Il sert de lieu d'entraînement à l'équipe fusionnée A.S.Roussas-Granges-Gontardes[14].
  • Une déchetterie pour stocker et trier les ordure et détritus des habitants.
  • Une salle des fêtes qui peut accueillir 220 personnes.
  • Une salle polyvalente assez grande pour 40 personnes et se trouvant en dessous de la mairie.
  • Une salle des associations d'une capacité de 130 personnes.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Roger Pierre, « Un épisode peu connu des guerres de religion : "Les défenseurs de la cause commune" et "La guerre des Paysans », Bulletin de l'association universitaire d'études drômoises, no 15, 1968, p. 13.
  2. a et b Roussas sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 22 janvier 2015).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. La charte Bistrot de Pays
  8. L'implantation des Bistrots de pays en France métropolitaine en 2010
  9. Site de l'Association des amis du Sanctuaire Saint-Joseph de Roussas
  10. Roussas sur ProvenceWeb
  11. « église paroissiale Saint-Germain à Roussas (Drome) », sur patrimoine-de-france.com (consulté le 25 octobre 2018)
  12. « Portrait du village », sur www.mairie-roussas.fr (consulté le 25 octobre 2018)
  13. « Stade (Terrain de football), Roussas (26230) - Drôme », sur www.webvilles.net (consulté le 25 octobre 2018)
  14. « A.S.Roussas-Granges-Gontardes : site officiel du club de foot de ROUSSAS - footeo », sur A.S.Roussas-Granges-Gontardes (consulté le 25 octobre 2018)

BibliographieModifier

  • Michèle Bois et Chrystèle Burgard, Fortifications et châteaux dans la Drôme, éditions Créaphis, 192 p, 2004

Liens externesModifier