Roul (journal)

Roul
russe : Руль

Pays Allemagne
Langue russe
Diffusion 20 000 ex.
Date de fondation 1920
Date du dernier numéro 1931
Ville d’édition Berlin

Rédacteur en chef Iossif Vladimirovitch Hessen[1]

Roul (en russe : Руль, Le Gouvernail) est un journal de l'émigration russe, fondé à Berlin en 1920 par Iossif Vladimirovitch Hessen (ru), Auguste Isaacovitch Kaminski (ru) et Vladimir Dmitrievitch Nabokov.

Le journal était le porte-parole du Parti constitutionnel démocratique, et parut jusqu'en . Son tirage s'élevait à 20 000 exemplaires[2].

Le jeune Vladimir Nabokov, le fils de Vladimir Dmitrievitch, y publia des poèmes, mais aussi des problèmes d'échecs sous le pseudonyme de Sirine[3]. Le , la revue publie Le Lutin, la première nouvelle de Nabokov. En , alors que Nabokov collabore toujours avec le journal, l'Allemagne connaît la crise de l'hyperinflation de la République de Weimar. À cette époque, le journal se vend 10 000 marks, et en décembre deux cents milliards de marks[4] !

À cette époque, Vera Slonim commença à collaborer avec la revue (bien que russe et n'écrivant pas, elle était présentée comme un « écrivain bulgare ») avant de rencontrer Vladimir Nabokov et de devenir son épouse[5].

Après la crise monétaire allemande, en 1924, beaucoup d'émigrés russes quittent l'Allemagne. Les entreprises allemandes se désintéressent de la clientèle russe et diminuent leur publicité dans la revue. Le journal est obligé de diminuer le nombre de pages et d'augmenter son prix. En France, Roul coûte trois fois plus cher qu'un quotidien local. « Roul plaisantaient ses lecteurs était devenu « le journal le plus petit et le plus cher du monde »[6]. » Sa survie était dès lors compromise.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Lien externeModifier