Rotonde des Personnes illustres

cimetière au Mexique

La Rotonde des Personnes illustres (en espagnolRotonda de las Personas Ilustres) est un espace mortuaire créé en 1872, à l'initiative du président de la République de l'époque, Sebastián Lerdo de Tejada, au sein du Panthéon civil de Dolores (es), dans la division territoriale de Miguel Hidalgo à Mexico.

Rotonde des Personnes illustres
EnteringRotundaDoloresDF.JPG
Présentation
Type
Construction
Localisation
Adresse
Coordonnées

Cet ensemble de monuments a vocation à honorer de grandes personnalités ayant contribué de manière importante, tout au long de l'histoire, au rayonnement du Mexique. En particulier, les héros nationaux et ceux qui se sont distingués par leurs actions au service de la nation dans tous les domaines, qu'ils soient militaires, scientifiques, civiques ou culturels. Auparavant, elle s'appelait Rotonde des hommes illustres (Rotonda de los Hombres Ilustres) ; le nom a été modifié par décret le , sous le gouvernement de Vicente Fox Quesada.

La première personne inhumée dans la Rotonde fut le lieutenant-colonel Pedro Letechipía (es), le , lors d'une cérémonie présidée par le président du Mexique de l'époque, Sebastián Lerdo de Tejada[1].

Administration et législationModifier

 
Vue panoramique de la Rotonde.

Par décret présidentiel du , l'Administration publique fédérale doit continuer à assumer les frais d'inhumation et d'hommage dans la rotonde, imputés au budget du ministère de l'Intérieur, qui préside le Conseil consultatif de la rotonde, lequel est composé du ministère de l'Intérieur lui-même et des secrétaires de la Défense nationale, de la Marine, de l'Éducation publique et de la Culture, qui peuvent tous désigner un suppléant.

Personnalités inhumées dans la RotondeModifier

Nom Naissance - mort Activité
David Alfaro Siqueiros 1896 - 1974 Peintre muraliste
José María Luis Mora 1794 - 1850 Homme politique et historien
Ignacio Manuel Altamirano 1834 - 1893 Homme politique et écrivain
Gerardo Murillo, dit « Dr. Atl » 1875 - 1964 Peintre, écrivain et géologue
Juan Álvarez Hurtado 1790 - 1867 Président
Miguel Negrete (es) 1824 - 1897 Militaire et ministre
Eligio Ancona (es) 1835 - 1893 Gouverneur et écrivain
Amado Nervo 1870 - 1919 Poète et diplomate
Agustín Aragón y León (es) 1870 - 1954 Député et éducateur
Jaime Nunó 1824 - 1908 Musicien et compositeur
Mariano Arista 1802 - 1855 Président et militaire
Melchor Ocampo 1814 - 1861 Homme politique et avocat
Ponciano Arriaga (es) 1811 - 1863 Gouverneur et avocat
Isaac Ochoterena (es) 1885 - 1950 Biologiste et éducateur
Manuel Azpíroz 1836 - 1905 Militaire et diplomate
Pedro Ogazón (es) 1824 - 1890 Gouverneur
Mariano Azuela 1873 - 1952 Écrivain et médecin
Juan O'Gorman 1905 - 1982 Peintre muraliste et architecte
Joaquín Baranda (es) 1840 - 1909 Juriste et député
José Clemente Orozco 1883 - 1949 Peintre muraliste
Gabino Barreda 1818 - 1881 Éducateur
Manuel José Othón (es) 1858 - 1906 Poète et député
Felipe Berriozábal (es) 1829 - 1900 Militaire et gouverneur
Carlos Pacheco Villalobos (es) 1839 - 1891 Militaire et homme politique
Calixto Bravo (es) 1790 - 1878 Militaire
Carlos Pellicer Cámara (es) 1899 - 1977 Poète et muséologue
Emilio Carranza (es) 1905 - 1928 Aviateur
Manuel de la Peña y Peña 1789 - 1850 Président et juriste
Julián Carrillo 1875 - 1965 Musicien et compositeur
Ángela Peralta (es) 1845 - 1883 Chanteur d'opéra
Nabor Carrillo (es) 1911 - 1967 Scientifique et recteur
Basilio Pérez Gallardo (es) 1817 - 1889 Homme politique et écrivain
Alfonso Caso 1896 - 1970 Archéologue et anthropologue
José María Pino Suárez 1869 - 1913 Vice-président et écrivain
Antonio Caso 1883 - 1946 Philosophe et recteur
Manuel M. Ponce 1886 - 1948 Musicien et compositeur
Rosario Castellanos 1925 - 1974 Écrivaine et diplomate
Guillermo Prieto Pradillo (es) 1818 - 1897 Homme politique et écrivain
Heberto Castillo 1928 - 1997 Ingénieur civil et homme politique
Bernardo Quintana (es)[2] 1919 - 1984 Ingénieur civil
José Cevallos Cepeda (es) 1831 - 1893 Militaire et gouverneur
Ignacio Ramírez (es) 1818 - 1879 Homme politique et écrivain
Francisco Javier Clavijero 1731 - 1787 Historien jésuite
Rafael Ramírez Castañeda (es) 1885 - 1959 Éducateur
Diódoro Corella (es) 1838 - 1876 Militaire
Carlos Ramírez Ulloa (es) 1903 - 1980 Ingénieur civil
Carlos Chávez 1899 - 1978 Musicien et compositeur
Miguel Ramos Arizpe (es) 1775 - 1843 Homme politique et prêtre
Ignacio Chávez Sánchez (es) 1897 - 1979 Médecin et recteur
Silvestre Revueltas 1899 - 1940 Musicien et compositeur
José Santos Degollado (es) 1811 - 1861 Militaire et homme politique
Jesús Reyes Heroles (es)[3] 1921 - 1985 Historien et homme politique
Francisco Díaz Covarrubias (es) 1833 - 1889 Ingénieur et diplomate
Alfonso Reyes Ochoa 1889 - 1959 Écrivain et diplomate
Salvador Díaz Mirón (es) 1853 - 1928 Poète et homme politique
Dolores del Río 1906 - 1983 Actrice
Mariano Escobedo 1826 - 1902 Militaire et homme politique
Vicente Riva Palacio (es) 1832 - 1896 Historien, homme politique et écrivain
Genaro Estrada 1887 - 1937 Historien et homme politique
Diego Rivera 1886 - 1957 Peintre muraliste
Virginia Fábregas (es) 1872 - 1950 Actrice
Sóstenes Rocha (es) 1831 - 1897 Militaire
Ricardo Flores Magón 1874 - 1922 Journaliste et idéologue
Antonio Rosales 1822 - 1865 Militaire et gouverneur
Juan José de la Garza (es) 1826 - 1893 Gouverneur y Militaire
Juventino Rosas 1868 - 1894 Musicien et compositeur
Emma Godoy (es)[4] 1918 - 1989 Écrivaine
Arturo Rosenblueth 1900 - 1970 Médecin et chercheur
Valentín Gómez Farías 1781 - 1858 Président et médecin
Carlos Rovirosa (es) 1904 - 1930 Aviateur
Manuel Gómez Morin (es) 1897 - 1972 Idéologue
Miguel Ruelas (es) 1838 - 1880 Avocat et diplomate
Manuel González Flores 1833 - 1893 Président et militaire
Moisés Sáenz (es) 1888 - 1941 Indigéniste et éducateur
Francisco González Bocanegra 1824 - 1861 Poète et écrivain
Pedro Sainz de Baranda y Borreiro (es) 1787 - 1845 Militaire et gouverneur
Ignacio González Guzmán (es) 1898 - 1972 Biologiste et chercheur
Rosendo Salazar (es) 1888 - 1971 Idéologue
Enrique González Martínez (es) 1871 - 1952 Écrivain et diplomate
Manuel Sandoval Vallarta (es) 1899 - 1977 Physicien et chercheur
Jesús González Ortega (es) 1822 - 1881 Militaire et gouverneur
Francisco Sarabia Tinoco (es) 1900 - 1939 Aviateur
Donato Guerra (es) 1832 - 1876 Militaire
Pablo Sidar Escobar (es) 1895 - 1930 Aviateur
Guillermo Haro Barraza 1913 - 1988 Astronome
Justo Sierra Méndez (es) 1848 - 1912 Éducateur
José María Iglesias 1823 - 1891 Président et juriste
Jesús Silva Herzog (es) 1893 - 1985 Économiste et professeur
Agustín Lara 1900 - 1970 Musicien et compositeur
José Juan Tablada 1871 - 1945 Diplomate et écrivain
María Lavalle Urbina (es) 1908 - 1996 Magistrate et sénatrice
Jaime Torres Bodet 1902 - 1974 Poète et diplomate
Sebastián Lerdo de Tejada 1823 - 1889 Président et homme politique
Gregorio Torres Quintero (es) 1866 - 1934 Éducateur et écrivain
Pedro Letechipía (es) 1832 - 1876 Militaire
Luis Gonzaga Urbina (es) 1864 - 1934 Poète et journaliste
Vicente Lombardo Toledano (es) 1894 - 1968 Homme politique et idéologue
Francisco L. Urquizo (es) 1891 - 1969 Militaire et historien
Ramón López Velarde (es) 1888 - 1921 Poète
Jesús Urueta (es) 1867 - 1920 Homme politique et journaliste
Francisco Martínez de la Vega (es) 1909 - 1985 Journaliste et gouverneur
Basilio Vadillo (es) 1885 - 1935 Éducateur et diplomate
José María Mata (es) 1819 - 1895 Militaire et diplomate
Ignacio Vallarta 1830 - 1893 Juriste et homme politique
Juan Antonio Mateos (es)[3] 1831 - 1913 Écrivain et homme politique
Leandro Valle Martínez (es) 1833 - 1861 Militaire
Ignacio Mejía (es) 1814 - 1906 Militaire et homme politique
Felipe Villanueva 1862 - 1893 Musicien et compositeur
Juan Nepomuceno Méndez 1820 - 1894 Président et militaire
Agustín Yáñez 1904 - 1980 Écrivain et homme politique
José Pablo Moncayo[5] 1912 - 1958 Musicien et compositeur
María Izquierdo 1902 - 1955 Peintre
Francisco Montes de Oca (es) 1837 - 1885 Médecin
Cesáreo Castro (es) 1856 - 1944 Militaire et homme politique
Edmundo O'Gorman 1938 - 1995 Historien
Amalia González Caballero de Castillo Ledón (es)[6] 1898 - 1986 Essayiste et dramaturge
Valentín Campa (es) 1904 - 1999 Cheminot, activiste social et homme politique.

Personnalités ayant un cénotaphe dans la RotondeModifier

  • Juan Antonio Mateos (1831 - 1913)
  • Jesús Reyes Heroles (1921 - 1985)

Personnalités n'étant plus inhumée dans la RotondeModifier

Notes et référencesModifier

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en espagnol intitulée « Rotonda de las Personas Ilustres (México) » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (fr) Site officiel
  • (es) [vidéo] « El Altar de la Nación », sur YouTube. Documentaire de l'artiste audiovisuel mexicain Alejandro Herdocia sur la Rotonde des Personnes illustres, produit en 2008.
  • (es) Hortensia Flores G., ¿Solo existen hombres ilustres?, sur eMujeres.net. Article réclamant davantage de place aux femmes dans la Rotonde (au moment de la publication, seulement 5 femmes figuraient parmi les 112 personnes illustres.