Rossio
Image illustrative de l’article Rossio
Le Rossio vu depuis l'ascenseur de Santa Justa.
Situation
Coordonnées 38° 42′ 50″ nord, 9° 08′ 22″ ouest
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Ville Lisbonne
Quartier(s) Baixa
Morphologie
Type Place
Forme Rectangulaire
Géolocalisation sur la carte : Lisbonne
(Voir situation sur carte : Lisbonne)
Rossio

Le Rossio est le nom historique de la place Don Pedro IV (en portugais : Praça de D. Pedro IV) située dans la partie basse (Baixa) de la vieille ville de Lisbonne au Portugal. Son importance remonte au Moyen Âge et elle a été le théâtre de nombreuses célébrations, ainsi que de révoltes populaires et exécutions publiques. Située dans un quartier commerçant, elle est aujourd'hui un lieu très fréquenté par les Lisboètes et les touristes.

Elle a été rebaptisée pour rendre hommage à Pierre IV, roi de Portugal et premier empereur du Brésil (sous le nom de Pierre Ier) dont la statue en bronze surmonte une colonne dressée au centre de la place.

Ce serait sur cette place[1] que, le , Céleste Caeiro, une employée de restaurant, aurait offert des œillets rouges aux soldats présents, insurgés contre la dictature salazariste. Ces fleurs, immédiatement adoptées par la population de Lisbonne puis du Portugal sont devenues l'emblème de la Révolution du 25 avril.

Sur cette place également, avait été brûlé le corps d'un nouveau chrétien pour avoir douté d'un miracle au monastère de São Domingos, le dimanche - acte marquant le début du massacre de Lisbonne[2].

FontainesModifier

Deux fontaines baroques monumentales identiques ont été installées, en 1889, de part et d'autre du Monument à Pierre IV. Elles ont été coulées à la fonderie du Val d'Osne en France. Les statues qui ornent les fontaines - créées par le sculpteur français Mathurin Moreau et agencées par Michel Joseph Liénard - représentent des personnages de la mythologie grecque. L'éclairage nocturne met en valeur l'ensemble.

Théâtre NationalModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. D'autres récits parlent de l'Avenue de la Liberté.
  2. (pt) Damião de Góis, « O pogrom segundo Damião de Góis – REPÚBLICA e LAICIDADE », sur www.laicidade.org, in « Crónica de D. Manuel I » (consulté le 25 octobre 2020)