Ouvrir le menu principal
Ron Randell
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Ronald Egan Randell
Surnom Ron
Naissance
Sydney
Nouvelle-Galles du Sud, Australie
Nationalité Drapeau de l'Australie Australienne
Décès (à 86 ans)
Los Angeles (Woodland Hills)
Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables Les Amours de Carmen (1948)
Embrasse-moi, chérie (1953)
Le Roi des rois (1961)
Whity (1971)
Séries notables Aventures dans les îles (1960)
Les Mystères de l'Ouest (1965)
Poigne de fer et séduction (1972)

Ron Randell est un acteur australien, né Ronald Egan Randell le à Sydney (Nouvelle-Galles du Sud), mort le à Los Angeles — Quartier de Woodland Hills (Californie).

BiographieModifier

Vers la fin des années 1930, Ron Randell entame sa carrière d'acteur dans son pays natal, au théâtre et à la radio. Au cinéma, il débute dans deux films australiens sortis respectivement en 1942 et 1943. À la faveur d'un séjour aux États-Unis en 1943-1944 — durant lequel il poursuit ses activités théâtrales et radiophoniques —, il tient un petit rôle non crédité dans un premier film américain, Le Port de l'angoisse d'Howard Hawks (avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall), sorti en 1944.

De retour en Australie, il participe encore à deux films australiens sortis en 1946, dont Smithy (en) de Ken G. Hall (en), où il tient le rôle-titre. Peu après, bénéficiant d'un contrat avec Columbia Pictures, il revient aux États-Unis, où ses trois films américains suivants sortent en 1947, dont deux de la série cinématographique consacrée à Bulldog Drummond (qu'il interprète).

Il contribue en tout à cinquante-et-un films, l'avant-dernier sorti en 1971, le dernier en 1983. Parmi eux figurent aussi des films britanniques (ex. : Le Scandale Costello de David Miller en 1957, avec Joan Crawford et Rossano Brazzi) et allemands (ex. : Whity de Rainer Werner Fassbinder, son antépénultième film en 1971, avec Günther Kaufmann et Hanna Schygulla), ainsi que quelques coproductions (ex. : L'Or des Césars, film franco-italien d'André De Toth et Sabatino Ciuffini en 1963, avec Jeffrey Hunter et Mylène Demongeot).

Notons ici qu'en 1957, il épouse en troisièmes noces l'actrice et danseuse allemande Laya Raki (en) (née en 1927), sa veuve depuis son décès en 2005. Ils tournent deux films ensemble, dont le western américano-argentino-espagnol La Pampa sauvage d'Hugo Fregonese (dernier film de l'actrice, avec également Robert Taylor et Marc Lawrence), sorti en 1966.

Parmi les autres films notables de l'acteur, citons Les Amours de Carmen de Charles Vidor (1948, avec Rita Hayworth et Glenn Ford), Embrasse-moi, chérie de George Sidney (1953, avec Kathryn Grayson et Howard Keel, lui-même personnifiant Cole Porter), ainsi que Le Roi des rois de Nicholas Ray (1961, avec Jeffrey Hunter et Robert Ryan).

Aux États-Unis, Ron Randell continue à se produire au théâtre, notamment à Broadway (New York) où il joue dans onze pièces à partir de 1949. La deuxième en 1952 est Candida (en) de George Bernard Shaw, mise en scène par Herman Shumlin, aux côtés d'Olivia de Havilland dans le rôle-titre. La dernière en 1995 est L'École de la médisance de Richard Brinsley Sheridan, mise en scène par Gerald Freedman. Dans l'intervalle, mentionnons Bent (en) de Martin Sherman, représentée 241 fois de décembre 1979 à juin 1980, avec Richard Gere (Max) et David Dukes (Horst)[1].

En Australie, il revient à plusieurs reprises sur les planches, entre autres dans sa ville natale. Citons The Caine Mutiny Court-Martial (en) d'Herman Wouk (d'après son roman The Caine Mutiny, adapté au cinéma en 1954), pièce représentée en 1955, avec Jeffrey Lynn et Lee Tracy.

Pour la télévision, il collabore à quarante-quatre séries américaines ou britanniques entre 1949 et 1977, dont Aventures dans les îles (un épisode, 1960), Les Mystères de l'Ouest (un épisode, 1965), ou encore Poigne de fer et séduction (un épisode, 1972).

Filmographie partielleModifier

Au cinémaModifier

À la télévision (séries)Modifier

ThéâtreModifier

 
Dans Candida, à Broadway en 1952 (photo promotionnelle)

En Australie (sélection)Modifier

(pièces jouées à Sydney, sauf mention contraire ou complémentaire)

À Broadway (intégrale)Modifier

Liens externesModifier

NoteModifier