Ouvrir le menu principal

Romilly James Heald Jenkins

Universitaire et byzantiniste britannique
(Redirigé depuis Romilly Jenkins)
Romilly Jenkins
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Hitchin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
James Heald Jenkins (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Elizabeth Jenkins (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Romilly James Heald Jenkins (1907 - 30 septembre 1969) était un universitaire et professeur britannique spécialiste de l'Empire byzantin et de la Grèce moderne. Il occupa le prestigieux siège de professeur Koraes d'histoire, de langue et de littérature grecques et byzantines au King's College de Londres de 1946 à1960.

BiographieModifier

Jenkins est né à Hitchin, dans le comté d'Hertfordshire, au nord de Londres . Il étudie les lettres classiques à l’école puis se rend en Grèce en tant qu’étudiant à la British School d’Athènes de 1933 à 1936. Il y occupe le poste de directeur adjoint puis devient, en 1936, membre du conseil d’administration du comité de direction. En 1948, il est nommé administrateur puis occupe, de 1951 à 1958, la fonction de président du comité de direction. De 1936 à 1946, il fut conférencier Lewis Gibson en grec moderne à l'Université de Cambridge. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il sert dans les services diplomatiques britanniques. En 1946, il est nommé professeur Koraes d'histoire, de langue et de littérature grecques et byzantines au King's College de Londres, ainsi que conférencier honoraire en archéologie classique. De 1960 à sa mort, il est professeur d'histoire et de littérature byzantines à l'institut Dumbarton Oaks.

BibliographieModifier

  • Dedalica. A study of Dorian plastic art in the seventh century B.C. Cambridge University Press, Cambridge, 1936.
  • Dionysius Solomos, the First Major Modern Greek Poet. Cambridge University Press, Cambridge, 1940. Reprint: Denise Harvey & Company, Athens, 1981.
  • The Byzantine Empire on the Eve of the Crusades. Published for the Historical Association by Philip, [London], 1953.
  • Richard MacGillivray Dawkins, 1871–1955, in: Proceedings of the British Academy 41 (1955) pp. 373–88.
  • The Dilessi Murders: Greek Brigands and English Hostages. Longmans, London, 1961. Reprint: Prion, London, 1998, (ISBN 1-85375-280-0).
  • The Hellenistic origins of Byzantine literature. Washington DC, 1963.
  • Byzantium: The Imperial Centuries AD 610–1071. Weidenfeld & Nicolson, London, 1966. Reprint: Medieval Academy of America 1987, (ISBN 0-8020-6667-4)
  • Constantine Porphyrogenitus: De Administrando Imperio. Ed. Gyula Moravcsik, transl. Romilly James Heald Jenkins. Budapest 1949; 2nd Ed., Washington, DC, 1968, reprinted 2008, (ISBN 0-88402-343-5). Croatian edition: Konstantin Porfirogenet, O upravljanju carstvom, prijevod i komentari Nikola pl. Tomašić (hrvatski), R. [Romilly] J. [James] H. [Heald] Jenkins (engleski), priređivač grčkog izvornika Gyula Moravcsik, Zagreb: Dom i svijet (Biblioteka Povjesnica), 2003. (ISBN 953-6491-90-7).
  • Studies on Byzantine history of the 9th and 10th centuries. Variorum Reprints, London, 1970, (ISBN 0-902089-07-2).

SourcesModifier

Liens externesModifier