Rolling Stone (chanson)

chanson de Mylène Farmer, sortie en 2018
Rolling Stone
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la pochette du single.
Single de Mylène Farmer
extrait de l'album Désobéissance
Sortie
Enregistré Studio Guillaume Tell
Durée 3:45
Genre Pop
Format Téléchargement, Maxi CD, Maxi 45 tours
Auteur Mylène Farmer
Compositeur Feder, Anastassia Zimmerman, Quentin Seguaud, Peter Hoppe, Kimberley Sawford, Johanna Iser, Ashley Hicklin
Producteur Feder
Label Stuffed Monkey, Sony

Singles de Mylène Farmer

Rolling Stone est une chanson de Mylène Farmer, sortie en single le en tant que premier extrait de l'album Désobéissance.

Produit par le DJ français Feder, le titre offre une musique électro utilisant un sample de sitar, sur laquelle la chanteuse écrit un texte mélangeant le français et l'anglais sur un ton désabusé, tandis que le refrain est ponctué de plusieurs « La, la, la ».

Le clip, réalisé par Carole Denis, est tourné à Prague, en République Tchèque, et présente la chanteuse dans des couleurs aux dominantes rouge et noir, éclairée notamment par des feux de Bengale.

Le single se classe no 1 des ventes en France durant deux semaines.

Contexte et écritureModifier

En , Mylène Farmer sort l'album Interstellaires. Certifié triple disque de platine en quelques semaines[1], l'album est porté par les singles Stolen Car (en duo avec Sting) et City of Love. Pour réaliser le clip de ce dernier, Mylène Farmer fait appel à Pascal Laugier, un réalisateur spécialisé dans les films d'horreur qui lui propose de jouer dans son prochain film, Ghostland, dont le tournage se déroule au Canada à la fin de l'année 2016[2].

Le , quelques jours avant la projection de Ghostland au Festival international du film fantastique de Gérardmer (où il remportera plusieurs prix)[3], et alors que personne ne s'attendait à un nouveau titre de Mylène Farmer, Pascal Nègre publie une vidéo de 20 secondes via les réseaux sociaux dévoilant un extrait de la chanson Rolling Stone et le visuel du single[4].

 
La musique de Rolling Stone utilise un sample de sitar.

Ce titre est le fruit de la rencontre entre la chanteuse et le DJ français Feder. Ayant beaucoup aimé son titre Goodbye, Mylène Farmer le contacte et lui propose de travailler ensemble afin de produire un son « dark et sexy »[5]. Sur une musique électro utilisant un sample de sitar, la chanteuse écrit un texte mélangeant le français et l'anglais[6] (« Suis de "bad bad mood" », « Suis easy, it works for me, all I need is love ») sur un ton désabusé (« J'ai le sang qui broie du noir », « Moi pierre qui roule, je cache un blues »), tandis que le refrain est ponctué de plusieurs « La, la, la ».

Première collaboration entre les deux artistes, ce titre débouchera sur l'album Désobéissance, qui paraîtra en et pour lequel Feder composera la majorité des titres.

Sortie et accueil critiqueModifier

Diffusé en radio à partir du [7], le single sort le en Maxi CD et en six Maxi 45 tours colorés[6].

La pochette, sur laquelle la chanteuse n'apparaît pas, reprend l'image présente sur le teaser vidéo de janvier : un fond rouge éclairé par un néon.

CritiquesModifier

  • « La voix plus grave, la mélodie d'abord un peu rock sur l'intro, devenant électro pour atteindre un refrain entraînant. Sur son nouveau titre, Mylène Farmer est surprenante. Et finalement, rien de surprenant là-dedans : être attendue au tournant mais tenter de toujours un peu dévier de sa trajectoire, c'est la marque de fabrique de Mylène Farmer. » (La Meuse)[8]
  • « Un titre électro-pop produit par le jeune DJ français Feder, à l'allure très dark comme on en a l'habitude avec l'icône rousse. » (Le Parisien)[9]
  • « Un tournant dans le registre musical de l'artiste franco-canadienne. » (Le Figaro)[10]
  • « La chanteuse prouve une fois de plus qu’elle est capable de se renouveler en permanence et de s’adapter à toute sorte de production. »[11]
  • « Un titre déroutant (...) Une chanson enivrante et fédératrice. »[12]
  • « Le son électro et inspiré de Rolling Stone détonne dans la discographie de Mylène Farmer. Mêlant les langues française et anglaise comme elle l’avait déjà fait, la chanteuse met en lumière une voix grave pour porter un texte sensuel qu’elle a écrit. »[13]
  • « Ce nouveau single risque de déstabiliser les fans de la chanteuse, tant il s'éloigne des sonorités auxquelles la chanteuse les avait habitués. »[14]
  • « Un morceau électro influencé par des sonorités bollywoodiennes aux paroles fortes et riches de sens. »[15]
  • « Le résultat est très séduisant. Sa voix - moins travaillée - est pleine, grave et chaude. La production, elle, est plus organique. »[16]
  • « Si l’on reconnait bien là son style mystique et sombre tant emblématique, Mylène Farmer surprend davantage dans son interprétation. Avec une voix grave et caverneuse, la chanteuse chante sur une instrumentale électronique. »[17]

Vidéo-clipModifier

 
Le clip présente un Feu de Bengale.

Réalisé par Carole Denis, le clip est tourné les 15 et à Prague, en République Tchèque. Les couleurs dominantes tout au long du clip sont le rouge et le noir.

C'est la première fois qu'une femme dirige Mylène Farmer pour l'un de ses clips.

SynopsisModifier

Après une explosion de feu de Bengale, la chanteuse déambule dans des rues sombres vêtue d'un long manteau noir, croisant plusieurs couples amoureux. Symbolisée par moments comme une boule blanche (rappelant la « pierre qui roule » du titre), celle-ci explose à la fin du clip, diffusant une large fumée rouge autour d'elle.

Sortie et accueilModifier

  Vidéo externe
  Le clip de Rolling Stone sur YouTube.

Le , des extraits du clip sont diffusés dans le journal de 13 heures sur TF1. Le soir même, un extrait d'une minute et demie est diffusé juste avant l'émission The Voice[6].

  • « Une ambiance incandescente et sensuelle accentuée par les néons rouges blafards, une boule blanche sur ses talons et des jeux d'image sur des téléviseurs vintage. » (Le Figaro)[18]
  • « La française en met plein les yeux avec la très artistique vidéo de Rolling Stone. L'univers, rouge et enfumé, est superbe. » (Le Matin)[19]
  • « Le clip a un esthétisme parfait, correspondant parfaitement à l’univers de Mylène Farmer, mais il laisse largement sur sa faim. Pour ce retour très attendu, nous aurions aimés voir un clip plus fort, plus long et plus scénarisé. »[20]

PromotionModifier

Mylène Farmer interprète Rolling Stone pour la première fois à la télévision le pour la finale de l'émission The Voice sur TF1[6]. Entourée de six danseurs et deux danseuses, elle effectue une chorégraphie créée par elle-même.
Sur le dos de leurs vestes, sont brodées des lettres formant le mot « Désobéissance », annonçant ainsi le nom du prochain album.

Elle chantera le titre une autre fois le dans l'émission La Chanson de l'année sur TF1, en direct des Arènes de Nîmes[6].
Cette fois, sur le dos de leurs vestes, sont brodées des lettres formant le mot « N'oublie pas », annonçant le nom du prochain single qui paraîtra quelques jours après.

Classements hebdomadairesModifier

Le titre se classe no 1 des ventes en France la semaine du , permettant à Mylène Farmer d'obtenir le 16e no 1 de sa carrière[21].

Lors de la sortie des supports physiques en avril, la chanson atteint de nouveau la première place des ventes en France.

Classement (2018) Meilleure position
  Belgique -   Wallonie (Ultratip)[22] 13
  France (Ventes)[23] 1
  France (Téléchargements)[24] 1
  France (Top Mégafusion)
(Streaming + Téléchargements)[25]
73
  France (TV)[24] 16
  Suisse romande[26] 8

Liste des supportsModifier

Maxi CD[27], Maxi 45 tours[28]
No Titre Durée
1. Rolling Stone 3:45
2. Rolling Stone (Mokoa Remix) 3:10
3. Rolling Stone (JVNO Remix) 3:38
4. Rolling Stone (FDVM Remix) 3:05
5. Rolling Stone (Jen Jis Remix) 3:42
6. Rolling Stone (LeMarquis Remix) 3:25

CréditsModifier

  • Paroles : Mylène Farmer
  • Musique : Feder, Johanna Iser, Peter Hoppe, Anastassia Zimmerman, Ashley Hicklin, Kimberley Sawford et Quentin Segaud
  • Production artistique : Feder
  • Mixage : JUMO pour Motif Music
  • Enregistrement voix et orchestre : Jérôme Devoise
  • Studio d'enregistrement : Studio Guillaume Tell[29]

Interprétations en concertModifier

Mylène Farmer interprète Rolling Stone lors de sa résidence en juin 2019 à Paris La Défense Arena.
Entourée de seize danseurs, elle effectue la chorégraphie identique à celle réalisée lors des prestations télévisées, créée par elle-même.

Albums et vidéos incluant le titreModifier

Albums de Mylène FarmerModifier

Année Album d Version Durée Certifications de l'album
2018 Désobéissance[30] Version Album 3:45    2 × Platine[31]
2019 Live 2019[32] Live 2019 3:53    Platine[31]
2020 Histoires de[33] Version Album 3:45    Platine[31]

Vidéos de Mylène FarmerModifier

Année Vidéo Version Durée Certifications de la vidéo
2019 Live 2019[34] Live 2019 3:46    Diamant[35]
2021 Les clips - L'intégrale 1999-2020[36] Vidéo-clip 3:43 -

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Certifications de Mylène Farmer », sur snepmusique.com
  2. « Mylène Farmer : "Sentir le désir est vital pour moi" », Gala, no 1249,‎ .
  3. « Gérardmer couronne "Ghostland", le retour de Mylène Farmer au cinéma », sur lefigaro.fr
  4. « Avec "Rolling Stone", le discret mais tonitruant retour de Mylène Farmer », sur lalsace.fr
  5. Interview de Mylène Farmer sur Virgin Radio le 6 janvier 2019.
  6. a b c d et e Fabien Lecœuvre, La véritable histoire des chansons de Mylène Farmer, Éditions Hugo & Cie, (ISBN 9-782755-691726).
  7. « Mylène Farmer dévoile son nouveau single "Rolling Stone" », sur rtl.fr
  8. « Encore un retour gagnant pour Mylène Farmer », La Meuse, no 30,‎ .
  9. « Mylène Farmer déjà numéro 1 pour son retour à la musique », sur leparisien.fr
  10. « Avec "Rolling Stone", Mylène Farmer amorce un virage pop et électro », sur lefigaro.fr
  11. « Mylène Farmer signe son retour avec son nouveau single "Rolling Stone" », sur nrj.fr
  12. « Clip "Rolling Stone" : Mylène Farmer sort de l'ombre pour célébrer l'amour », sur chartsinfrance.net
  13. « "Rolling Stone" : Mylène Farmer de retour avec un single déroutant et sensuel signé Feder », sur aficia.info
  14. « "Rolling Stone" : Mylène Farmer a dévoilé son nouveau single », sur ozap.com
  15. « A 56 ans, Mylène Farmer de retour avec "Rolling Stone" », sur gala.fr
  16. « Mylène Farmer dévoile son nouveau single "Rolling Stone" », sur rtl.fr
  17. « Mylène Farmer présente son nouveau single "Rolling Stone" », sur cheriefm.fr
  18. « Mylène Farmer en quête d'amour dans son nouveau titre Rolling Stone », sur lefigaro.fr
  19. « Un chef-d'œuvre de clip pour Mylène Farmer », sur lematin.ch
  20. « Clip "Rolling Stone" : Mylène Farmer fait son retour pour célébrer l'amour », sur aficia.info
  21. « "Rolling Stone" : Mylène Farmer décroche le 16ème numéro un de sa carrière ! », sur chartsinfrance.net
  22. « Mylène Farmer - Rolling Stone (Ultratip) », sur ultratop.be
  23. « Classements des ventes de singles en France », sur chartsinfrance.net
  24. a et b « Classements de "Rolling Stone" », sur mylene.net
  25. « Mylène Farmer - Rolling Stone », sur lescharts.com
  26. « Classements en Suisse Romande », sur lescharts.ch
  27. « Maxi CD "Rolling Stone" de Mylène Farmer », sur discogs.com
  28. « Maxi 45 tours "Rolling Stone" de Mylène Farmer », sur discogs.com
  29. Crédits issus de l'album Désobéissance.
  30. « Album "Désobéissance" de Mylène Farmer », sur discogs.com
  31. a b et c « Les certifications d'albums en France », sur infodisc.fr
  32. « Album "Live 2019" de Mylène Farmer », sur discogs.com
  33. « Album "Histoires de" de Mylène Farmer », sur discogs.com
  34. « DVD "Live 2019" de Mylène Farmer », sur discogs.com
  35. « Certifications vidéos de Mylène Farmer », sur snepmusique.com
  36. « DVD "Les Clips. L'intégrale 1999-2020" de Mylène Farmer », sur discogs.com