Ouvrir le menu principal

Roland Caillaux

acteur français
Roland Caillaux
Roland Caillaux.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Activités

Roland Raymond Ferdinand Caillaud (Paris, 5 janvier 1905 - 3 décembre 1977)[1] est un peintre et dessinateur français du XXe siècle, qui fut aussi acteur de cinéma sous le nom de Roland Caillaux, actif entre 1924 et 1947.

ParcoursModifier

Comme dessinateur, Roland Caillaud a longtemps été principalement connu pour avoir illustré un poème en prose attribué à Jean Genet et intitulé 20 lithographies pour un livre que j'ai lu. L'ouvrage est paru en avril 1945, sans nom d'auteur, d'éditeur ou de lieu, et seulement tiré à 115 exemplaires et comportant donc vingt lithographies non signées, accompagnant en hors-texte ce poème.

Dans ce texte, il est établi que l'on retrouve des extraits, avec cependant des variantes, de Notre-Dame-des-Fleurs et de "La Parade", poème publié par Marc Barbezat en 1948 dans un recueil intitulé Poèmes et signé cette fois Jean Genet (éditions L'Arbalète)[2].

L'atelier de Roland Caillaud se situait rue Boulard (Paris, XIVe) : c'est là, entre 1944 et 1945, que Jean Genet y rencontra le peintre par le biais du modèle Édouard Dermit[3].

Nicole Canet, qui a redécouvert de nombreux dessins de Caillaud, rapporte qu'il avait hérité de ses parents et vivait comme rentier après avoir été acteur. Il habitait au 5 rue de l'Ancienne Comédie. Dans un livre de souvenirs, François Sentein raconte que lorsqu'il se déplaçait à vélo dans Paris pour se rendre rue de Montpensier où habitait Jean Cocteau, il conservait sa pompe à vélo à la main, de peur d'être volé[4].

ActeurModifier

 
Dans Baroud, Roland Caillaux joue un sergent de Spahis : il est pour la première et dernière fois à l'affiche (1931)

Sous le nom de Roland Caillaux, il tourna dans les films suivants :

Et joua dans les pièces suivantes :

Peintures, dessins, illustrationsModifier

  • Raymond Voinquel en costume de marin, 30 x 23 cm, 1931
  • Portrait de Christian Bérard dans l'atelier, 22 x 18 cm, 1937
  • Gentilhomme de la Renaissance, aquarelle, 64 x 48 cm, 1937
  • Jeune Femme à l’orientale, 72 x 50 cm, 1938
  • Femme du désert, huile, 114 x 87 cm, 1939
  • Village en bord de mer, huile, 54 x 81 cm, 1943
  • Portrait d’adolescent, mine de plomb, 46 x 31 cm, 1944
  • [frontispice] Mademoiselle de Murville de Roger Peyrefitte, éditions Jean Vigneau, 1947
  • Le Pot ancien, huile, 81 x 65 cm, s.d.
  • Verlaine et Rimbaud, fusain, 31 x 24 cm, s.d.

Certains dessins semblent avoir été signés du pseudonyme Roland Caipland

Exposition(s)

  • 1933, Paris, Galerie des Quatre-Chemins

Bibliographie critiqueModifier

  • Tendres marins, textes de Nicole Canet, dessins de Roland Caillaud (1944-1945), Nicole Canet Éditions, 2010 (ISBN 978-29532351-2-8) - catalogue d'exposition à la galerie Au Bonheur du Jour

NotesModifier

  1. Renseignements donnés par Nicole Canet.
  2. Albert Dichy, Jean Genet, essai de chronologie, 1910-1944, Bibliothèque de littérature contemporaine, IMEC, 1988.
  3. Selon le témoignage d'Albert Dichy d'après Patrick Cardon, préface à la réédition de 20 lithographies pour un livre que j'ai lu, Lille, Question de genre/Cahier Gay Kitch Camp n°33, 1996
  4. In Minutes d'une autre année, 1945, Paris, Le Promeneur, 2003 (ISBN 978-2-07076621-5)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier