Roger Bordier

écrivain français
Roger Bordier
Naissance
Blois, France
Décès (à 92 ans)
Paris, France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français

Roger Bordier, né le à Blois et mort le [1] à Paris[2], est un écrivain français, lauréat du prix Renaudot en 1961.

BiographieModifier

D'abord journaliste à Blois puis à Paris, Roger Bordier devient critique d'art pour la revue L'Art d'aujourd'hui. Il publie ses premiers recueils de poèmes (chez Seghers), écrit des nouvelles et un premier roman, La Cinquième Saison publié aux éditions Calmann-Lévy, et remporte avec son troisième roman, Les Blés, le prix Renaudot en 1961. Il a poursuivi ensuite son activité de romancier (Un âge d'or est adapté pour la télévision par Fernand Marzelle) en parallèle avec la publication d'essais consacrés principalement aux problèmes esthétiques.

En 1992, il participe avec un groupe d'écrivains, parmi lesquels, notamment, René Ballet, Catherine Claude, à la création de la revue Commune, animée par Francis Combe.

Roger Bordier a été professeur à l'École nationale supérieure des arts décoratifs où il a enseigné l'histoire de l'art moderne et la sociologie de l'esthétique contemporaine.

ŒuvreModifier

Notes et référencesModifier

  1. Marie-José Sirach, « Roger Bordier, mort d’un écrivain engagé », L'Humanite,‎ (lire en ligne)
  2. « Roger Bordier, Francis Combes », sur projet.pcf.fr (consulté le 9 janvier 2016)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Marie Carani, L'Œil de la critique, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, 1990, (ISBN 978-2-921114-45-5)

Liens externesModifier