Roger Beaufrand

coureur cycliste français

Roger Beaufrand (né le à La Garenne-Colombes (à l'époque intégrée à Colombes)[1] - mort le à Béziers) est un coureur cycliste français. Il fut champion olympique en 1928 en vitesse sur piste. Il était le doyen des champions olympiques depuis le lorsque Feroze Khan est mort[2]. Quelques semaines avant sa mort, il fut fait Chevalier de la Légion d'honneur par Jean-Claude Killy.

Roger Beaufrand
Image dans Infobox.
Roger Beaufrand en 1931
Informations
Nom de naissance
Roger Joseph Edmond BeaufrandVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 98 ans)
BéziersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Distinction
Équipes amateurs

BiographieModifier

D'abord il fait du football, de l'athlétisme, puis il s'oriente vers le vélo qui l'attire, son manager est Omer Samyn [3], président du C.S.I.. Il fait ses premiers essais en compétition au Vel' d'Hiv' en 1926, il gagne la grande finale de « la course de la Médaille », devant Alfred Letourneur, Tièchard et Bertrand. Amateur, il réussit le temps ahurissant de 15 secondes aux 250 mètres au Vel' d'Hiv'. Puis Beaufrand tombe malade. Une pleurésie l'oblige à partir en convalescence dans le Midi. Il est devenu l'ombre de lui-même. il quitte la capitale, on le croit perdu pour le sport. La convalescence est longue. Il se retape lentement sur la Côte d'Azur. Puis il va se refaire des poumons dans les Pyrénées. Au printemps 1928, après de longs mois d'inaction, il reprend l'entraînement tout doucement, sous le ciel pur du Béarn. Il rentre enfin à Paris[4].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :