Roche métasédimentaire

Une roche métasédimentaire est un type de roche métamorphique dérivé d'une ancienne roche sédimentaire.

DescriptionModifier

Une roche métasédimentaire est d'abord formée par le dépôt et la solidification de sédiments dans des zones de bassins. Cette roche est ensuite soumise à un métamorphisme régional ou de contact qui modifie les conditions de température, de pression ou de chimie.

Lorsque le protolithe d'une roche métasédimentaire est déterminé, il est fréquent d'employer son appellation en lieu et place de celle de la roche métamorphique dérivée. La composition chimique d'une roche métasédimentaire peut être utilisée pour déterminer la nature du protolithe, même lorsqu'elle a été soumise à des conditions de métamorphisme très importante et à une intense déformation[1].

Exemple de roches métasédimentairesModifier

Roche sédimentaire Équivalent métamorphique[2]
Calcaire pur Marbre
Calcaire impur (riche en silice ou argile ) Cipolin, marbre à silicate calcique
Marne, calcaire argileux Calcschiste
Dolomie Marbre dolomitique
Argile Schiste
Grès argileux Phyllade / schiste quartzeux
Grès Quartzite
Conglomérat Métaconglomérat
Métasédiment à fort gradient métamorphique Paragneiss

Notes et référencesModifier

  1. Vernon, R.H. & Clarke, G.L. 2008. Principles of metamorphic petrology, Cambridge University Press, 460pp.
  2. (en) Nicholas Arndt, Encyclopedia of Astrobiology, Springer, Berlin, Heidelberg, , 1021–1022 p. (ISBN 978-3-642-11271-3, DOI 10.1007/978-3-642-11274-4_973, lire en ligne), « Metasediments »