Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robinson.

Robinson Helicopter
logo de Robinson Helicopter

Création 1973
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Torrance, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Kurt Robinson (en 2019)
Activité Aéronautique
Produits Hélicoptères
Site web http://www.robinsonheli.com

Robinson Helicopter Company est un fabricant d'hélicoptères américain fondé en 1973. Son siège social est situé à Torrance, Californie. Il est en 2018 le premier constructeur mondial en nombre d'hélicoptères diffusés mais pas en chiffre d’affaires[1],[2].

Sommaire

HistoriqueModifier

L'entreprise est fondée en juin 1973 par Frank D. Robinson (en)[3] et est basée sur le Zamperini Field (en), l'aéroport municipal de Torrance. Son plan d'affaires est de vendre des hélicoptères légers à bas cout.

Son premier prototype d'hélicoptère, le Robinson R22, est construit dans un petit hangar de l'aéroport et effectue son premier vol en août 1975. Elle livre son premier appareil en octobre 1979[4]. Plus tard la même année, avec un carnet de commandes de plus de 500 commandes, Robinson a quitté ce hangar pour s'installer dans une installation de fabrication plus grande de 13 400 m2 et a commencé à exécuter des commandes pour cet hélicoptère à faible coût vendu alors au prix de base 40 000 dollars américains (134874 dollars actuels)[5].

Le 500e du R22 sort en juillet 1985. En 1988, Robinson devient le principal producteur d'hélicoptères légers, produisant plus de nouveaux hélicoptères en que tout autre fabricant. Le 1 000e exemplaire est livré en avril 1989[3] et en 1991, le 2 000e sort d'usine[6]. L’entreprise en 1981 avait moins d'une centaine d'employés et construisait 2,9 R22 par semaine, durant ces années fastes, elle assemblé prés de 9 hélicoptères par semaine et employés plus de 1 200 personnes[7].

En 2007, le 8 000e hélicoptère est livré. En 2008, 823 hélicoptères sont livrés mais la crise économique 2009 fait chuter la production de moitié en 2009.

Elle est dirigé depuis août 2010 par Kurt Robinson qui succède à son père. Cette même année, Robinson a ajouté 40 500 m2 d'espace de fabrication, ce qui porte celui-ci à 188 000 m2[8].

Le cap du 10 000e hélicoptère assemblé est franchi le 10 novembre 2011[9] .

En 2013, alors qu'elle a 1 300 employés[5], elle livre 513 hélicoptères et 329 en 2014 alors que la direction de Robinson déclare pouvoir produire un millier d'hélicoptères par an[10].

Le 23 décembre 2016, le 12 000 Robinson est remit à son propriétaire[1]. En 2017, elle livre 305 appareils dont 34 R22 et 144 R44[11]. En 2018, elle livre 316 hélicoptères dont 33 R22, 209 R44 (63 Raven 1, 17 Cadet et 129 Raven 2, classé comme l’hélicoptère le plus vendu au monde selon la General Aviation Manufacturers Association (en)) et 74 R66 à turbine. La production hebdomadaire est a cette date d’un R22, deux R66 et quatre R44 et destiné majoritairement à l'exportation[12].

Son hélicoptère d'entrée de gamme R22 est concurrencé est fortement concurrencée depuis les années 2010 par les Hélicoptères Guimbal, une entreprise française[13].

ProductionModifier

 
Le premier R66 de série.

Les hélicoptères fabriqués par Robinson sont des appareils légers :

Déclinée en plusieurs modèles, la famille Robinson a mis à la portée du plus grand nombre le monde habituellement inaccessible de l'hélicoptère, tout en conservant une sécurité acceptable

AccidentologieModifier

Entre 2001 et 2010, on comptabilise aux États-Unis 299 R22 et 129 R44 accidentés[14]; entre 2011 et 2015, 86 R22, 105 R44 et 4 R66 sont accidentés aux États-Unis[15].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « 12.000 hélicoptères pour Robinson », sur Info de vol, (consulté le 12 mars 2019).
  2. General Aviation Manufacturers Association (en), « Hélicoptères : les petits s’en sortent mieux que les gros », sur www.aerobuzz.fr, (consulté le 12 mars 2019).
  3. a et b (en) « Significant Events in Robinson Helicopter Company History », sur Robinson Helicopter (consulté le 14 mars 2019).
  4. (en) « Frank Robinson Engineer, President, Chairman and Founder of Robinson Helicopter Company (RHC) », sur http://www.engology.com/ERobisonHeli.asp, (consulté le 12 mars 2019).
  5. a et b (en) « Robinson Helicopter Celebrates 40 Years », Robinson News,‎ , p. 2 (lire en ligne).
  6. (en) « 22 Celebrates 40 Years », Robinson News,‎ , p. 1 (lire en ligne).
  7. (en) « Wayne Walden, RHC's VP of Manufacturing, Retires », Robinson News,‎ , p. 3 (lire en ligne).
  8. « Robinson Helicopter », sur www.aerocontact.com/ (consulté le 14 mars 2019).
  9. (en) « Robinson Produces 10,000th Helicopter », sur robinsonheli.com, n10 novembre 2011 (consulté le 12 mars 2019).
  10. (en) Mark Huber, « Robinson Boosts Production as Sales Surge, Strikes Deal for 1,000 Rolls-Royce Turboshafts », sur https://www.ainonline.com/, (consulté le 12 mars 2019).
  11. (en) « Robinson’s Production Picked up Steam in 2017 », sur robinsonheli.com, (consulté le 12 mars 2019).
  12. Frédéric Lert, « Robinson poursuit son redressement », sur www.aerobuzz.fr, (consulté le 12 mars 2019).
  13. Antony Angrand, « Hélicoptères Guimbal numéro un, devant Robinson », sur Air et Cosmos, (consulté le 12 mars 2019).
  14. (en) « U.S. Helicopter Accidents Ten-Year Period 2001-2010 », Robinson News,‎ , p. 4 (lire en ligne).
  15. (en) « U.S. Helicopter Accidents 2011 - 2015 », Robinson News,‎ , p. 4 (lire en ligne).

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :