Ouvrir le menu principal

Roberto Gomes Pedrosa

joueur de football brésilien

Pedrosa
Image illustrative de l’article Roberto Gomes Pedrosa
Biographie
Nom Roberto Gomes Pedrosa
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance
Lieu Rio de Janeiro (Brésil Drapeau : Brésil)
Décès (à 40 ans)
Lieu Rio de Janeiro (Brésil)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 19301939
Poste Gardien de but
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1930-1934Drapeau : États-Unis du Brésil Botafogo
1935-1937Drapeau : États-Unis du Brésil Paulista
1938-1939Drapeau : États-Unis du Brésil São Paulo FC
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1934Drapeau : États-Unis du Brésil Brésil2 (-11)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Roberto Gomes Pedrosa, ou plus simplement Pedrosa (Rio de Janeiro, 8 juin 1913 - Rio de Janeiro, 6 janvier 1954[2]), était un footballeur international brésilien qui évoluait au poste de gardien de but.

BiographieModifier

Pedrosa commença sa carrière au Botafogo FR, avec qui il remporta le champion de l'État de Rio en 1934, et fut convoqué en équipe du Brésil pour jouer la coupe du monde de 1934, en compagnie de huit de ses coéquipiers du Botafogo.

En 1938, il rejoignit le São Paulo FC, dont il défendit les couleurs jusqu'en 1939.

Après la fin de sa carrière sportive, il intégra l'équipe dirigeante du São Paulo FC en 1940. Il occupa divers poste de gestion avant de prendre la présidence du club en 1946. Il dirigea également la fédération de l'État de São Paulo de football jusqu'en 1954, la date de sa mort.

En 1967, on donna son nom au tournoi Roberto Gomes Pedrosa, embryon du futur championnat du Brésil de football. À São Paulo, la place où se trouve le stade du Morumbi porte également son nom.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (pt) (en) Marcelo Leme de Arruda, « Seleção Brasileira (Brazilian National Team) 1934-1938 », sur RSSSF Brasil, (consulté le 10 août 2010)
  2. (pt) « Craques do Brasil nas copas - Pedrosa », sur CBF (consulté le 10 août 2010)