Roberto Delorenzi

skyrunner suisse

Roberto Delorenzi, né le à Sigirino, est un coureur de fond suisse spécialisé en skyrunning. Il est champion du monde de SkyMarathon 2022.

Roberto Delorenzi
Image illustrative de l’article Roberto Delorenzi
Roberto Delorenzi en 2021
Informations
Disciplines Skyrunning
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (26 ans)
Sigirino
Palmarès
Championnats du monde de skyrunning 2 - 1
Championnats du monde de course en montagne et trail - - 1
Championnats d'Europe de skyrunning - 2 -
Championnats suisses de course en montagne 1 - -

Biographie modifier

Roberto est initié dans sa jeunesse à la randonnée en montagne par ses parents. D'abord peu enclin à pratiquer une activité physique, il participe à une course de raquette à neige avec son père à l'âge de 13 ans. Cette expérience est véritable déclic pour s'engager en compétition. Passionné par la montagne, il s'essaie à la course en montagne mais s'oriente ensuite vers le skyrunning, attiré par l'aspect plus technique de la discipline[1],[2],[3]. Ne suivant pas de plan d'entraînement, il varie ce dernier avec de l'athlétisme sur piste, du cyclisme sur route et du ski-alpinisme[4].

Le , il décroche son premier succès en skyrunning en remportant la Veia SkyRace ex-aequo avec l'Italien Dennis Brunod[5].

Il s'illustre à plusieurs reprises aux championnats du monde de skyrunning jeunesse. En 2017, il remporte le titre de champion du monde junior de SkyRace en établissant un nouveau record du parcours sur la SkyRace Arinsal en h 39 min 52 s[6]. En 2018, il devient champion du monde junior de kilomètre vertical à Fonte Cerreto[7]. En 2019, il remporte le titre de champion du monde espoir de SkyRace également à Fonte Cerreto[1].

Il prend part aux championnats d'Europe de skyrunning 2019 sur les épreuves de kilomètre vertical et de SkyRace à Bognanco. L'épreuve de SkyRace se déroulant dans le cadre de la Veia SkyRace, il tire avantage de sa connaissance du terrain et court dans le groupe de poursuivants derrière l'Espagnol Jan Margarit. Parvenant à doubler l'Autrichien Jakob Hermmann, il récupère la deuxième place dans la descente finale et tente de revenir sur Jan Margarit. Il se fait doubler par le Marocain Elhouse Elazzaoui mais ce dernier étant hors-championnat, Roberto décroche la médaille d'argent[8].

Le , il s'élance sur l'épreuve de kilomètre vertical des championnats du monde de skyrunning à La Vall de Boí. Après une lutte à trois avec Ruy Ueda et Daniel Osanz, Roberto doit laisser filer le Japonais qui fonce vers la victoire. Semblant se diriger vers la deuxième marche du podium, il se fait passer devant par l'Espagnol et remporte finalement la médaille de bronze[9]. Il prend également part au nouveau VK Open Championship où il termine quatrième du DoloMyths Run Vertical Kilometer et sixième du Vertical Terme di Bognanco. Lors de la finale au Vertical Grèste de la Mughéra, il termine à une décevante neuvième place mais, à sa propre surprise, cette place lui suffit pour remporter le titre avec six points d'avance devant le Français Benoît Gandolfi[10].

En mai 2022, il se rend en Tanzanie pour participer au World's Highest Marathon, un Ultra SkyMarathon sectionné en trois segments (kilomètre vertical, SkyMarathon de 42,2 km et Ultra SkyMarathon de 53,6 km) sur un parcours situé entièrement à plus de 4 000 mètres d'altitude sur le Kilimandjaro. Sans réelle concurrence, il s'impose aisément et signe le nouveau record des trois sous-épreuves, avec un temps de h 17 min 20 s pour le kilomètre vertical, h 35 min 46 s pour le SkyMarathon et h 52 min 31 s pour l'Ultra SkyMarathon[11]. Le , il prend le départ du SkyMarathon des championnats du monde de skyrunning couru dans le cadre de la Veia SkyRace. Il tire profit de l'expérience du terrain, ayant déjà remporté l'épreuve en 2015, pour prendre l'avantage dans la première montée. Maintenant son écart en tête, il est victime d'une chute dans la dernière descente mais repart tout aussitôt pour conserver la tête. Il franchit la ligne d'arrivée le premier en h 51 min 13 s avec une minute d'avance sur le Français Frédéric Tranchand. Il remporte ainsi son premier titre majeur en catégorie senior[12]. De plus, il décroche également la médaille d'or au classement du combiné grâce à sa huitième place sur le kilomètre vertical[13].

Palmarès modifier

no    Course Longueur Départ Temps
3e     Trail Ticino 50K 56 km h 43 min 0 s
2e     Scenic Trail 54K 48 km h 50 min 30 s
2e     Scenic Trail 54K 58 km h 14 min 53 s
2e     SkyRace Lodrino-Lavertezzo 21 km h 48 min 21 s
1re     La Veia SkyRace 31 km h 18 min 43 s
3e     Claro-Pizzo 9,2 km h 47 min 0 s
1re     SkyRace Lodrino-Lavertezzo 21 km h 44 min 40 s
1re     Claro-Pizzo 9,2 km h 36 min 52 s
2e     Ultra Trail Lago d'Orta 58km 61 km h 59 min 52 s
3e     Claro-Pizzo 9,2 km h 42 min 41 s
2e     Ultra Trail Lago d'Orta 60km 60 km h 7 min 12 s
2e     SkyRace Lodrino-Lavertezzo 21 km h 39 min 8 s
2e     BEI K3 9,7 km h 4 min 37 s
7e 7e   Championnats d'Europe de skyrunning - Kilomètre vertical 3,4 km 39 min 48 s
3e     Championnats d'Europe de skyrunning - SkyRace 31 km h 57 min 25 s
3e     Claro-Pizzo 9,2 km h 42 min 30 s
2e     Claro-Pizzo 7,4 km h 17 min 7 s
3e     Championnats du monde de skyrunning - Kilomètre vertical 2,8 km 35 min 55 s
3e     Claro-Pizzo 9,2 km h 39 min 53 s
3e     Limone Extreme 22,2 km h 29 min 57 s
7e 7e   Championnats d'Europe de skyrunning - SkyRace 35 km h 15 min 23 s
8e 8e   Championnats du monde de skyrunning - Kilomètre vertical 3,75 km 39 min 29 s
1re     Championnats du monde de skyrunning - SkyMarathon 31 km h 51 min 13 s
2e     Claro-Pizzo 7,4 km h 18 min 2 s
1re     Limone Extreme 22,7 km h 25 min 43 s
2e     Transgrancanaria Maratón 45 km h 33 min 20 s
2e     Skyrace des Matheysins 25,3 km h 29 min 20 s
2e     DoloMyths Run 22 km h 5 min 33 s
1re     Championnats suisses de course en montagne 12,3 km 52 min 0 s
5e 5e   Sierre-Zinal 31 km h 35 min 17 s
1re      SkyRace Valmalenco-Valposchiavo 31 km h 38 min 30 s
1re     ETC 15 km h 19 min 34 s
3e     Mammoth 26K 26 km h 59 min 54 s
2e     Marató Pirineu 42 km h 32 min 1 s
1re     Limone Extreme 22,2 km h 23 min 18 s
1re     Acantilados del Norte Skyrace 29 km h 31 min 41 s
1re     Calamorro Skyrace 27,5 km h 25 min 40 s
1re     SkyRace Gorges du Tarn 24 km h 19 min 26 s

Records modifier

Records personnels
Épreuve Performance Date Lieu
800 mètres Plein air min 0 s 43   Bellinzone
1 500 mètres Plein air min 59 s 35   Tesserete
2 000 mètres Plein air min 41 s 03   Lugano
3 000 mètres Plein air min 36 s 16   Langenthal
En salle min 42 s 66   Macolin
5 000 mètres Plein air 14 min 43 s 87   Langenthal
10 000 mètres 30 min 57 s 89   Uster
10 kilomètres 29 min 51 s   Valence
Semi-marathon h 4 min 8 s   Barcelone

Notes et références modifier

  1. a et b (it) Marcello Pelizzari, « Su e giù con Marco e Roberto Delorenzi », sur www.cdt.ch, (consulté le )
  2. (it) Nicola Gavardi, « INTERVISTA A ROBERTO DE LORENZI », sur Sportdimontagna.com, (consulté le )
  3. (it) Nicola Pfund, « È in discesa che si vincono le competizioni in montagna », sur www.cdt.ch, (consulté le )
  4. (it) Beatrice Cisotti, « Roberto Delorenzi, la giovane promessa del Team Vibram », sur Action Magazine, (consulté le )
  5. (it) « Dennis Brunod e Emanuela Brizio campioni italiani alla Veia Skyrace », sur Montagna Express, (consulté le )
  6. (en-US) « Youth is on their side! Tomorrow’s skyrunners shine in World Championships », sur The International Skyrunning Federation, (consulté le )
  7. (it) Giancarlo Costa, « Mondiali giovanile di Skyrunning: i risultati del Vertical Kilometer di Campo Imperatore », sur www.runningpassion.it, (consulté le )
  8. (en-US) « Margarit and Dragomir take the Sky - Spain, Italy, Czech Republic top the ranking », sur The International Skyrunning Federation, (consulté le )
  9. (es) « Ruy Ueda y Marcela Vasinova, campeones del Mundo 2021 de Kilómetro Vertical, y Daniel Osanz y Oihana Kortazar, subcampeones », sur Carreras por montaña, (consulté le )
  10. (en-US) « VK OPEN Champions announced », sur The International Skyrunning Federation, (consulté le )
  11. (en-US) « World's highest marathon records set », sur The International Skyrunning Federation, (consulté le )
  12. Patrick Guerinet, « Résultats Championnats du Monde de Skyrunning 2022 : Christel Dewalle et Frédéric Tranchand en argent », sur Esprit Trail, (consulté le )
  13. (en-US) « Today, the SKY. 2022 Skyrunning World Champs conclude with 35 countries and a shower of medals and titles », sur The International Skyrunning Federation, (consulté le )

Liens externes modifier