Roberto Ayala

footballeur argentin

Roberto Ayala
Image illustrative de l’article Roberto Ayala
Biographie
Nom Roberto Fabián Ayala
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Drapeau : Espagne Espagnol
Nat. sportive Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (47 ans)
Lieu Paraná (Argentine)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 1991-2010
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1991-1994 Drapeau : Argentine Ferro Carril Oeste075 0(1)
1994-1995 Drapeau : Argentine River Plate040 0(0)
1995-1998 Drapeau : Italie SSC Naples096 0(1)
1998-2000 Drapeau : Italie Milan AC035 0(0)
2000-2007 Drapeau : Espagne Valence CF251 (12)
2007-2010 Drapeau : Espagne Real Saragosse081 0(4)
2010 Drapeau : Argentine Racing Club015 0(0)
1994-2010Total593 (21)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1994-2007 Drapeau : Argentine Argentine116 0(7)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Roberto Fabián Ayala, né le à Paraná en Argentine, est un footballeur international argentin qui évoluait au poste de défenseur central.

Ayala est connu pour être l'un des meilleurs défenseurs de sa génération. Il est l'un des joueurs les plus capés de l'équipe nationale d'Argentine avec qui il a participé à trois coupes du monde, en 1998, 2002 et 2006, ainsi qu'à quatre Copa América en 1995, 1999, 2004 et 2007. Il se distingue par sa détente rapide qui lui permet un bon jeu de tête en compensation de sa taille modeste pour son poste (1,77 m). Il était surnommé El Ratón.

BiographieModifier

ClubsModifier

En 1995, il rejoint l'Italie et le club du SSC Naples.

Ensuite il signe chez les rossoneri du Milan AC où il joue deux saisons avant de partir pour le Club du Valence CF.

En 2001, il est élu meilleur défenseur par l'UEFA[1].

Âgé de 33 ans, il s'engage après la fin de son contrat avec Valence dans le club de Villarreal, un rival de Valence.

Alors qu'il avait signé en faveur du club de Villarreal CF, il signe le au Real Saragosse. Ce dernier a en effet payé la clause libératoire du joueur.

Dans la semaine du au il aurait été proposé au Paris Saint Germain[2].

Le , le Real Saragosse met un terme au contrat qui le lie avec le joueur d'un commun accord[3]. Il signe dans la foulée au Racing Club de Avellaneda pour un an. Au terme de cette année, le , il met un terme définitif à sa carrière.

SélectionModifier

Il fut sélectionné pour la 1re fois en équipe nationale contre le Chili en 1994 grâce à son bon début de saison au CA River Plate. En tant que titulaire, il participe à la victoire 3-0.

En 1996, il fait partie de l'équipe qui décroche l'argent au Tournoi olympique de football d'Atlanta puis devient l'un des cadres du groupe albiceleste au cours des éliminatoires pour la Coupe du monde de football 1998. Bien qu'il ait disputé l'intégralité des matchs, Ayala ne peut empêcher le néerlandais Dennis Bergkamp d'éliminer les Gauchos en quarts de finale. Formé à Ferrocarril Oeste, il confiera plus tard que « parmi les centres que je n'ai pas pu dégager, c'est sûrement celui-là qui m'a fait le plus mal ».

Au Mondial 2002, il est victime d'un problème musculaire quelques minutes avant le premier match du tournoi. L'Argentine a été éliminée au 1er tour, Ayala ne joua aucune minute.

Il est appelé pour disputer le tournoi olympique de 2004. Il gagna le titre sans que son équipe n'encaisse de but.

Lors du mondial 2006 face à l'équipe allemande, il marque un but mais les Allemands égalisent à la 80e minute grâce à Miroslav Klose. À la séance des tirs au but, il rate sa frappe et l' albiceleste est éliminé aux stades des quarts de finale.

Le , lors du match amical France-Argentine, il totalise 107 sélections avec la formation albiceleste.

Le 4 juin 2007, lors d'un match amical de l'Argentine remporté par quatre buts à trois face à l'Algérie[4], Ayala devient le joueur ayant été le plus de fois capitaine de la sélection, brassard qu'il porte ce jour-là pour la 58e fois, dépassant ainsi Diego Maradona[5].

Quelques jours après la finale de la Copa América 2007 perdue par l'Argentine, il annonce qu'il décide de mettre fin à sa carrière internationale, après treize années. En tout, il aura eu 115 sélections en équipe nationale[6], un record pour un joueur argentin avant que Javier Zanetti ne le batte le .

StatistiquesModifier

Statistiques de Roberto Ayala
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1991-1992   Ferro Carril Oeste Pirmera Division 18 0 - - - - - 18 0
1992-1993   Ferro Carril Oeste Pirmera Division 36 0 - - - - - 36 0
1993-1994   Ferro Carril Oeste Pirmera Division 18 1 3 0 - - - 21 1
Sous-total 72 1 3 0 - - - 75 1
1993-1994   River Plate Pirmera Division 16 0 - - - - - 16 0
1994-1995   River Plate Pirmera Division 24 0 - - - - - 24 0
Sous-total 40 0 - - - - - 40 0
1995-1996   SSC Naples Serie A 29 0 1 0 - - - 30 0
1996-1997   SSC Naples Serie A 30 1 6 0 - - - 36 1
1997-1998   SSC Naples Serie A 28 0 2 0 - - - 30 0
Sous-total 87 1 9 0 - - - 96 1
1998-1999   Milan AC Serie A 11 0 2 0 - - - 13 0
1999-2000   Milan AC Serie A 13 0 3 0 C1 6 0 22 0
Sous-total 24 0 5 0 - 6 0 35 0
2000-2001   Valence CF Liga 28 1 2 0 C1 9 2 39 3
2001-2002   Valence CF Liga 29 2 1 0 C3 7 0 37 2
2002-2003   Valence CF Liga 31 1 2 0 C1 12 0 45 1
2003-2004   Valence CF Liga 30 1 3 0 C3 10 0 43 1
2004-2005   Valence CF Liga 17 0 - - - - - 17 0
2005-2006   Valence CF Liga 23 2 - - INT 6 0 29 2
2006-2007   Valence CF Liga 29 2 4 0 C1 8 1 41 3
Sous-total 187 9 12 0 - 52 3 251 12
2007-2008   Real Saragosse Liga 33 1 4 0 C3 2 0 39 1
2008-2009   Real Saragosse Liga 2 28 3 - - - - - 28 3
2009-2010   Real Saragosse Liga 13 0 1 0 - - - 14 0
Sous-total 74 4 5 0 - 2 0 81 4
2010-2011   Racing Club Pirmera Division 15 0 - - - - - 15 0
Sous-total 15 0 - - - - - 15 0
Total sur la carrière 499 15 34 0 - 60 6 593 21


Buts InternationauxModifier

Buts en sélection de Roberto Ayala  
# Date Lieu Adversaire Résultats Compétitions
1 Mendoza, Argentine   Roumanie 2-1 Match amical
2 Porto Alegre, Brésil   Brésil 2-4
3 Maracaibo, Venezuela   Venezuela 4-0 Éliminatoires Mondial 2002
4 Piura, Pérou   Pérou 4-2 Copa América 2004
5 Genève, Suisse   Angleterre 2-3 Match amical
6 Doha, Qatar   Qatar 3-0
7 Berlin, Allemagne   Allemagne 1-1 a.p. 2-4 t.a.b. Coupe du monde 2006

PalmarèsModifier

En clubModifier

  River Plate

  Milan AC

  Valence CF

En sélectionModifier

  Argentine

Distinction personnelleModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier