Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thonon (homonymie).
Robert Thonon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 25 ans)
WolfenbüttelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université libre de Bruxelles (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
RésistantVoir et modifier les données sur Wikidata

Robert Thonon né à Ixelles le 2 juin 1919, décapité à Wolfenbüttel le 7 juin 1944 est un résistant belge. Secrétaire du Cercle des étudiants wallons de l'ULB (1938-1939), puis secrétaire général de la même association[1], il est rapporteur au dixième Congrès de la Concentration wallonne[2]

Dès les débuts de la guerre, il entre dans la Résistance, adhère à Wallonie libre, Il héberge des clandestins, aménage des dépôts d'armes. Il rencontre Valère Passelecq parachuté de Londres. Vendu par un traître en juillet 1942, il est mis en prison à Saint-Gilles et est décapité à la hache à Wolfenbüttel avec son compagnon d'armes[3].

Au mois de juin de chaque année le Cercle des étudiants wallons de l'ULB l'Université libre de Bruxelles leur rendit longtemps hommage.

NotesModifier

  1. Encyclopédie du Mouvement wallon Tome III, p. 1532
  2. La Wallonie nouvelle 1940, numéro 1-2
  3. Le livre d'or de la Résistance belge, publié par le Ministère de la Défense nationale, Bruxelles, p. 385